A quoi sert le bracelet de téléassistance ?

senior citizens alarm button isolated on whitesenior citizens alarm button isolated on white

Le bracelet de téléassistance est un élément à part entière pour assurer la sécurité des personnes âgées vivant seules à leur domicile en particulier. Le principe permet d’obtenir de l’aide très rapidement en cas de problème de santé ou de chute. C’est donc nécessaire, voire indispensable, dans bien des cas.

 

Le bracelet de téléassistance participe au maintien à domicile des personnes âgées

Ce type de bracelet offre la possibilité à certaines personnes âgées de rester chez elle en assurant un rôle dans la sécurité de cette dernière. Impossible d’imaginer une personne vivant seule à son domicile alors qu’elle est âgée et fragile ! Les risques de chute à un âge avancé sont récurrents et de plus ils peuvent avoir des conséquences extrêmement graves voire parfois entrainé la mort.

Il est donc indispensable de veiller à ce qu’elle ne reste pas seule, si jamais elle fait un malaise ou si elle tombe. C’est là qu’intervient le bracelet de téléassistance. Il offre effectivement la possibilité de mettre le patient en relation avec un standard qui se charge aussitôt d’appeler les secours. Dans certains cas, il possède une liste de personnes à contacter et notamment le médecin traitant.

Plus vite le patient est pris en charge, plus il évite les séquelles importantes, quelle que soit l’origine de son malaise ou la chute qu’il a faite. C’est un procédé qui rassure son environnement.

 

Des fonctionnalités de plus en plus évoluées

Plusieurs procédures existent pour avoir recours très rapidement aux secours :
En cas de chute, angoisse ou malaise, la personne doit pouvoir parler à quelqu’un instantanément. Dans la plupart des cas, appuyer sur un bouton suffit, le transmetteur téléphonique est alors activé et la personne peut parler à un interlocuteur de la plateforme ou tout simplement une personne proche.

Elle peut également par ce biais répondre au téléphone directement sans bouger, un système parfait pour les personnes à mobilité réduite. Sans bouger, et en appuyant sur le bouton, elle est en contact avec l’appelant.

Les autres systèmes :

  • Le bracelet détecteur de chutes, il est capable de repérer la chute d’une personne. De ce fait, le patient n’a plus besoin d’appuyer sur le bouton. L’appel d’urgence est passé aussitôt et automatiquement, la mise en relation ne prend que quelques secondes.
  • Le déclencheur sous forme de poire d’appel, il permet de veiller sur le patient quand il est dans son lit. En effet, le port du bracelet est déconseillé durant la nuit. Le déclencheur est installé à portée de mains, tout près du lit.
  • Le déclencheur tirette est le plus souvent installé près de la douche ou de la baignoire. En effet, quand la personne se lave, le risque de chute est bien existant.
  • Le bracelet spécialement dédié aux patients souffrant d’un handicap. Les émetteurs sont conçus à leur intention, ils peuvent être déclenchés avec un simple effleurement ou même sous l’action du souffle.

 

A qui s’adressent ces bracelets et combien coûtent-ils ?

Les personnes les plus vulnérables souhaitant être maintenues à domicile sont évidemment les premières concernées par ces dispositifs. Personnes âgées ou personnes à mobilité réduite se sentent ainsi plus en sécurité surtout si elles sont seules et isolées. Ils peuvent également être une aide efficace dans le cadre d’une hospitalisation à domicile. La personne se sent rassurée et ces proches surtout quand ils vivent loin d’elle sont également plus tranquilles.

Les bracelets de téléassistance sont souvent encore considérés comme des produits très chers, alors qu’il n’en est rien. Les modèles les plus simples ne nécessitent aucun abonnement mensuel et aucuns frais d’installation. Le prix se situe entre 50 et 100 euros selon les modèles. On les trouve très facilement sur Internet notamment. Les modèles plus évolués sont souvent fournis ainsi que le matériel annexe comme le boitier, lors de la prise de l’abonnement mensuel. Celui-ci est proposé à des prix accessibles. De plus, sous certaines conditions, les patients concernés peuvent obtenir des aides financières afin de s’équiper correctement. À titre indicatif : le boitier est facturé autour de 50 euros et le contacteur entre 50 et 300 euros pour le modèle fonctionnant grâce au souffle.