Comment bien choisir sa théière?

théière

La théière, ce récipient dans lequel l’on infuse le thé, ne se choisit pas à la va-vite. Il faut considérer bien des critères pour préserver la saveur de votre boisson. En l’occurrence, nous nous focalisons sur la matière qui contribue à la saveur du thé. En même temps, ce paramètre conditionne la longévité de l’accessoire.

En fonte

Étant le résultat de l’alliage du fer et du carbone, la fonte est caractérisée par une solidité irréprochable. En outre, c’est l’une des matières qui se montre infaillible en matière de conservation de chaleur. Elle est en plus très résistante à la rouille. Ce qui explique notamment sa robustesse. Le seul revers de la médaille est qu’une théière avec infuseur en fonte peut laisser des débris de métal dans l’eau. Certes, ce n’est pas nocif, mais ce n’est pas non plus très agréable.

En terre

Celle qui est en terre cuite est plus ancienne que tout autre modèle. La plupart du temps, les acheteurs la choisissent pour en faire un objet de collection. Tout comme les deux précédentes matières, elle se montre impeccable par rapport au maintien de la chaleur. Son point faible est qu’elle n’est utilisable qu’avec une seule saveur. En cause, la terre a tendance à mélanger les goûts si vous en utilisez plusieurs.

En porcelaine

Contrairement à la théière en terre cuite, celle en porcelaine reste respectueuse de chaque saveur malgré le fait que vous en préparez une diversité avec le même récipient. Cependant, elle n’est pas aussi efficace en matière de température. Elle est, donc, destinée aux thés fins dont la préparation doit se faire à faible température. Côté design, rien ne vaut la porcelaine. C’est le plus distingué de toutes les théières.

En inox

C’est une bonne alternative à la fonte. Tous les deux ont presque les mêmes caractéristiques en termes de résistance et de qualité du thé. Mais en sus, l’inox est plus hygiénique que la première matière. Cerise sur le gâteau, il a un design plus élégant. D’ailleurs, la théière en inox est un modèle assez moderne, mais dont le prix reste raisonnable. À ce sujet, notez que les modèles classiques sont moins coûteux que ceux qui sont les plus au goût du jour.

En verre

Le modèle en verre devient de plus en plus apprécié. Il est le plus facile à nettoyer. Par contre, il requiert beaucoup d’attention en raison de sa fragilité. De même, le verre n’a pas la même capacité que les autres pour la conservation de la bonne température. À ce sujet, la porcelaine est encore plus performante que le verre. Toutefois, le marché présente une pluralité de styles pour les tisanières en verre à tel point que les acheteurs ont l’embarras du choix.