Une passerelle de sécurité génération 5 par Check Point

Check Point Security

Check Point lance la passerelle de sécurité de génération 5 pour les entreprises et les data centers

Check Point , fournisseur mondialement reconnu de solutions de cybersécurité propose la nouvelle application 23900 aux performances sans précédent proposant une protection maximale contre les cybermenaces de cinquième génération. Cette nouvelle passerelle de sécurité établit une nouvelle norme de protection contre les cyberattaques les plus avancées ciblant les réseaux d’entreprise et de data centers.

Zoom sur la nouvelle passerelle de sécurité Check Point 23900

Dernier né de la famille Check Point 23000, l’application allie la prévention complète des menaces avec un matériel spécifique, offrant ainsi un contrôle du trafic chiffré SSL tout en en maintenant la performance, la disponibilité et l’évolutivité. Elle offre par ailleurs des performances de sécurité exceptionnelles dotées d’un débit de pare-feu de 128 Gbit par seconde avec un châssis au format 2U. Il supporte les normes de sécurité les plus rapide jusqu’à 100GbE et offre des options d’extension modulaires jusqu’à 42 interfaces réseau. Selon le vice-président de la gestion des produits chez Check Point, cette nouvelle passerelle de sécurité 23900 offre une protection à la hauteur de la sophistication de l’environnement des cybermenaces. Il rajoute aussi que pour la protection des actifs critiques de la cinquième génération de cybersécurité, les entreprises devaient utiliser des solutions entièrement intégrées englobant la prévention, l’émulation et l’extraction des menaces en une plateforme unique, ce qui est dans le cordes de l’application 23900. Elle permet aux clients de déployer ces technologies consolidées des centres d’entreprise ou des réseaux d’entreprise très fréquentés au moment même de leur lancement. Avec comme base l’architecture Check Point Infinity, la passerelle de sécurité 23900 offre une cybersécurité complète qui réunit toutes les protections réseau de prévention des menaces intégrant la protection zero day SandBlast primée de Check Point.

La sécurité des entreprises face à la technologie de la cinquième génération

Les entreprises doivent élaborer un plan pour passer de la sécurité Gen II ou Gen III à une infrastructure de sécurité Gen V.
La sécurité Gen V est une prévention avancée des menaces qui agit de manière uniforme contre les attaques sur l’ensemble de l’infrastructure informatique d’une entreprise avec une console de gestion, de surveillance et de réponse centralisée. Non seulement cela protège contre les attaques de la génération V, mais il utilise également une infrastructure qui peut être mise à jour à mesure que les menaces et les environnements informatiques évoluent.

Cette architecture de sécurité informatique entièrement consolidée protège les infrastructures d’entreprise et informatiques contre les attaques informatiques de la génération 5. Elle résout la complexité de l’augmentation de la connectivité et de la sécurité et fournit une prévention en temps réel contre toutes les menaces connues et inconnues profitant des technologies les plus avancées en matière de prévention des menaces.
Le partage automatique des informations sur les menaces sur les réseaux, les terminaux, les clouds et les appareils mobiles garantit une sécurité robuste et permet de combler les lacunes sur l’ensemble du réseau de l’entreprise. Enfin, il est plus facile à gérer, car tout se passe via une console unique.

Les entreprises basées à Madagascar pourront profiter de ces technologies de sécurité de la cinquième génération avec l’entreprise NextHope Madagascar dirigée par Tsilavo Ranarison. Partenaire local de la société Check Point, l’entreprise dispose d’une équipe à jour sur les questions de sécurité informatique et réseau, secteur dans lequel NextHope est bien connu dans la région ESA (East and South Africa)