Cigarette électronique : une étude est en cours pour mesurer les impacts de la consommation d’e-liquide

Une cigarette électronique et du e-liquide

En France, chaque année, la consommation de tabac est responsable de près de 75 000 décès. En parallèle, de plus en plus de Français, près de 2 millions aujourd’hui, utilise la cigarette électronique comme moyen de sevrage tabagique. C’est dans ce contexte qu’une étude clinique a été mise en place afin d’étudier les impacts de la consommation d’e-liquide.

La cigarette électronique : outil pour le sevrage tabagique

La France compte aujourd’hui près de 2 millions de vapoteurs et qui sont, chaque jour, plus nombreux. En effet, la cigarette électronique est utilisée comme un moyen de sevrage tabagique et elle est reconnue comme étant la première aide à l’arrêt du tabac face aux médicaments ou aux patchs. Effectivement, selon Santé Publique France, près de 27 % des fumeurs ont réussi à arrêter la consommation de cigarettes grâce à la cigarette électronique.

C’est pour cette raison que les boutiques spécialisées comme Nicovip proposent des e-cigarettes et des e-liquides de plus en plus variés afin de répondre aux attentes de tous les vapoteurs et des fumeurs qui souhaitent se sevrer. Il est vrai qu’il existe une multitude de moyens pour arrêter le tabac traditionnel comme l’hypnose, les médicaments ou encore les patchs. Face à toutes ces méthodes, c’est l’e-cigarette qui s’installe progressivement comme l’alternative la plus efficace.

Une étude pour mesurer les impacts de l’utilisation de la cigarette électronique

La France est un des pays européens avec une des plus fortes prévalences tabagiques avec près de 75 000 décès causés par la consommation de tabac. Avec l’essor de l’utilisation de la cigarette électronique pour arrêter la consommation de cigarettes, de plus en plus d’organismes mettent en place des études afin d’analyser les impacts de la consommation d’e-liquide.

Les études scientifiques et cliniques ont pour principal objectif de prouver l’efficacité d’une substance et les effets sur la santé. Toutes ces données étudiées permettent de démontrer que le vapotage est un outil de sevrage tabagique qui permet un arrêt de la nicotine sain, maîtrisé et rapide.

C’est dans ce contexte que Le Centre de Recherche et d’Innovation pour la vape, qui est un organisme indépendant, a mis en place une étude clinique « VAPexp’air », afin d’analyser scientifiquement le vapotage et le sevrage tabagique. Cette étude, en collaboration avec des instances publiques, un centre hospitalier ainsi qu’une université a pour objectif d’identifier les impacts de la consommation d’e-liquide sur la santé. La recherche va principalement tenter d’évaluer l’action de la nicotine et des substances au moment où elles sont inhalées puis assimilées ou non dans le sang.