Coaching en entreprise : définition et utilité

coaching1

Le terme coach est devenu banal que dans la plupart du temps, il est souvent confondu avec « thérapeute », « consultant » ou « psychologue ». Or, même si la prestation offerte est assez proche, leurs missions sont différentes. En effet, il joue le rôle d’accompagnateur. Mais que signifie réellement coaching en entreprise ?

Définition du coaching en entreprise

Le coaching en entreprise est l’action d’accompagner un ou plusieurs salariés (ou dirigeants) dans le but d’atteindre un ou plusieurs objectifs. C’est une approche comportementale sur le client. Le coach travaille en général au sein d’une boite pour augmenter la productivité des salariés, pour améliorer leurs performances, pour les aider à trouver la bonne voie, pour les motiver, pour les aider à exploiter au maximum leurs potentiels… Pour les dirigeants, le recours à un expert les assistera à prendre les bonnes décisions, à améliorer la communication avec les subordonnées, à mieux gérer leurs équipes, etc.

Grâce à la compétence et au savoir-faire du coach en entreprise, la firme bénéficiera d’une prestation sur mesure qui aura des impacts positifs sur les rendements :

  • Gestion du temps
  • Bonne organisation
  • Amélioration de la communication interne
  • Acquisition d’autonomie
  • Augmentation du chiffre d’affaires

Les différents types de coaching en entreprise

Le coach en entreprise peut être amené à adapter ses services selon les besoins et les exigences des dirigeants. Les approches mises en place sont déterminées en fonction des objectifs. En tout cas, ses principales missions sont de détecter les points forts des employés et de les aider à les mettre en valeur, mais également d’essayer de maîtriser leurs faiblesses. L’accompagnement peut être individuel ou en groupe. Actuellement, on peut distinguer trois types de coaching, à savoir :

  • Le coaching d’amélioration de la performance : son rôle est axé sur le comportement du salarié. Il l’aide à surmonter les épreuves, à gérer les différents troubles (stress, anxiété, angoisse, nervosité, etc.)
  • Le coaching de soutien : en cas de changement, le recours au coaching s’avère parfois utile pour motiver les salariés : changement de poste, promotion, réorganisation, cession de l’établissement…
  • Et le coaching de croissance : pour accroitre et renforcer les valeurs de l’employé

Coaching individuel ou en équipe ?

Le rôle du coach en entreprise peut se diviser en deux parties :

  • Le coaching individuel : le coach va encadrer une seule personne à la fois
  • Le coaching en équipe : ici, l’entreprise cherche à améliorer la performance d’une équipe, à instaurer un climat de confiance et de motivation…

En bref, peu importe le type de coaching adopté, le recours au service de ce prestataire présente un budget important qu’il faudrait prévoir avant le début des séances.