Le Frison : zoom sur cette race de cheval

cheval frison

Originaire des Pays-Bas, le Frison tient son nom de la Frise, une des douze provinces de ce pays. Y étant l’unique cheval indigène, il fait partie des races de chevaux européennes qui ont su garder leur pureté jusqu’à ce jour. Mais encore grâce à ses nombreuses caractéristiques qui la distinguent, cette race se négocie au prix fort sur le marché des équidés. Cela ne l’empêche toutefois pas d’être plébiscitée par de nombreux amateurs dans le domaine. Souhaitez-vous vous en procurer un, ou l’univers de cette race vous fascine ? Voici les points essentiels à savoir sur le Frison.

Les principales caractéristiques physiques d’un Frison

Ce splendide cheval, surnommé perle noire, se reconnait facilement de par sa beauté altière, sa couleur noire, et sa crinière hors du commun. On l’a surnommé ainsi, car il est considéré comme le plus beau cheval de la planète. Si vous souhaitez commander du frison pour cheval, il faudrait d’abord savoir qu’il en existe deux types différents. D’un côté, il y a de Frison sport qui a été spécialement dressé à cet effet, et dont les aptitudes conviennent mieux à l’usage sportif. En plus du physique d’un cheval de selle, il dispose d’une arrière-main puissante, d’une morphologie assez légère, ainsi que des allures détendues. De l’autre, il y a le Frison baroque, plus lourd.

En général, le Frison pèse aux alentours de 700kg et mesure entre 1,55 et 1,75 mètre au garrot. Ce cheval de prestige, comme conscient de son rang, est doté de la plus longue crinière qui soit, qu’elle porte fièrement tête très haute. Tout est noir chez le Frison. Ses yeux expressifs, sa queue, ses fanons, ainsi que sa robe sont de la même couleur. Par conséquent, les Frisons blancs ne sont pas de race pure.

Les méthodes de dressage de la race

Le Frison peut être un animal calme et doux, pouvant parfaitement s’accorder à son cavalier, à condition d’être bien dressé. Tous les dresseurs ne peuvent pourtant pas prétendre pouvoir dresser cette race sans une connaissance approfondie de son fonctionnement physico-psychique. Ce poulain est très sensible, et sa puissance encore non contrôlée rend le dressage plus complexe. Cependant, les professionnels disposent de plusieurs techniques afin d’apprivoiser cet animal.

Le dressage par la voix est le plus connu pour avoir un effet rapide sur le Frison. Le ton dont vous lui parlez peut le calmer, le rassurer, l’encourager, ou même le récompenser. Sans venir à la cravache, les mots justes, avec le ton qu’il faut, peuvent dissuader, gronder ou punir l’animal. Leur sensibilité aide ses destriers à identifier les sentiments qui animent leur cavalier. Ainsi, ils agissent en conséquence des états d’âme du dresseur.

Le dressage par les jambes est également employé pour pouvoir donner des indications précises au Frison. Les mains, le poids du corps, ou encore les reins peuvent aussi aider pour aisément guider l’étalon. Mais encore, pour que la communication entre les deux partenaires puisse passer, tous deux doivent évoluer avec confort. De nombreux accessoires de dressage sont mis à votre disposition pour que la leçon se passe sous les meilleurs auspices.