Comment choisir son arme de défense ?

arme de défense

Toute arme de défense appartient à la catégorie D. Elle peut être achetée par toute personne majeure, mais le port et le transport de cette arme est interdit sans motif légitime. Le constat de l’augmentation des vols, des agressions de rue et de la délinquance en général est une alarme sécuritaire. En ce sens, l’utilisation d’armes pour se protéger est impérative, mais en même temps il faut savoir quelle arme d’autodéfense choisir car certaines peuvent nécessiter une autorisation préalable de la préfecture, et vous devez justifier leur utilisation.

En effet, le port d’une arme d’autodéfense est interdit dans de nombreux pays, sauf motif légitime. Si vous êtes en possession contrôlée d’une arme d’autodéfense, vous devez être en mesure de la justifier.

Les armes d’autodéfense sur lesquelles nous allons nous pencher appartiennent à une catégorie qui, dans la majorité des pays, est autorisée à être utilisée contre les attaques personnelles.

Comment choisir une arme d’autodéfense

Toutes les armes de défense ne requièrent pas les mêmes compétences et n’ont pas la même efficacité ; certains, par exemple, sont plus adaptés à l’environnement extérieur. Par conséquent, avant de choisir une arme de défense, il est essentiel de connaître les détails de chacune.

Les sprays d’autodéfense

Les sprays d’autodéfense se présentent sous la forme d’un petit cylindre d’une capacité de 25 à 100 ml. Le gaz libéré immobilise la cible pendant quelques secondes, voire plusieurs minutes, ce qui laisse le temps de fuir ou d’appeler à l’aide. Pour être vraiment efficace et ne pas vous blesser, vous ne devez pas l’utiliser contre le vent.

Cette arme est trois fois plus puissante qu’un aérosol et le temps d’incapacité peut aller jusqu’à 45 minutes. Certains modèles sont rechargeables et sont généralement très discrets lorsqu’ils sont transportés dans un sac.

Bâtons de défense

Généralement utilisée par la police, la matraque est une arme contondante dont le maniement nécessite une certaine dextérité. Cette arme est principalement destinée aux personnes qui connaissent un minimum de techniques d’autodéfense, comme les agents de sécurité, les videurs ou les videurs de boîtes de nuit.

Bien utilisée, cette arme défensive permet de bloquer une attaque ou de fuir un agresseur. En revanche, elle n’est pas du tout discrète, ce qui la rend difficile à transporter.

Chocs électriques

Le mode de fonctionnement des armes à choc électrique pour la légitime défense est très similaire à celui du Taser, sauf que ce dernier est soumis à autorisation. C’est une arme très efficace car elle neutralise l’agresseur en contractant les muscles. S’il ne s’agit pas d’une paralysie au sens strict du terme, les effets sont très similaires.

C’est une arme relativement discrète, facile à utiliser et sans danger pour l’utilisateur. Elle peut prendre la forme d’un objet ordinaire comme un smartphone, une lampe de poche, etc. dans l’idée de surprendre l’agresseur.

Les pistolets d’alarme

Les pistolets d’alarme sont principalement utilisés pour dissuader les cambrioleurs de commettre leur forfait. Ils sont capables de générer une détonation impressionnante et réaliste, ils peuvent également porter des cartouches qui projettent une flamme, pour un effet supplémentaire, ou des cartouches de poivre à effet incapacitant. Ils ne doivent pas être placés trop près de l’oreille lors du tir, pour éviter tout risque.

N’oubliez pas que l’utilisation de toute arme d’autodéfense doit être justifiée, nécessaire et proportionnelle à l’attaque ; elle ne doit être utilisée qu’au moment de l’attaque. Vous pouvez aussi opter pour le krav maga pour vous défendre.