Comment choisir son rédacteur web?

rédacteur-web

On est convaincu que faire appel à un rédacteur web présente une multitude d’avantages. Outre le large gain de temps, on reçoit des articles à la fois optimisés SEO et répondant aux besoins attendus par les internautes. Parmi la myriade des rédacteurs présents sur la toile, les novices se font beaucoup plus de place que les professionnels. De ce fait, trouver le bon rédacteur se présente comme un travail ardu. Quoi qu’il en soit, il existe des tactiques pour dénicher cette perle rare.

Prendre contact avec une grande pluralité de rédacteurs

Les rédactions produites par le rédacteur jouent un rôle non négligeable dans le référencement et l’e-réputation d’une entreprise. Si elles sont mal référencées et mal rédigés, elles n’intéressent pas les internautes et n’ont aucun impact sur l’accroissement de la visibilité de celle-ci. Donc, il est judicieux de consacrer tout son temps à chercher sans relâche le rédacteur qui est en mesure de répondre à des attentes précises. La meilleure méthode pour y parvenir est d’emblée de se permettre de contacter pléthore de rédacteurs. Les plateformes de rédaction figurent comme étant le premier bon endroit. Auprès de celles-ci, il suffit de publier une offre présentant que l’on est à la recherche des rédacteurs, des rédacteurs de niveau senior par exemple. On s’attend à recevoir une quantité importante de candidatures. C’est dans cette phase qu’on doit procéder à la présélection. Il est de mise de privilégier les candidats à forte valeur, dotés d’années expérience dans le domaine de la rédaction SEO. Une fois que c’est fait, on garde à peu près une trentaine de candidatures.

Faire passer un test à tous les candidats présélectionnés

Pour qu’on puisse éviter toute déception ultérieure, rien de mieux que tester les capacités rédactionnelles de chaque candidat. L’idéal est de proposer deux ou trois tests de rédaction sur des thématiques différentes. Il faut leur accorder un deadline commun et leur donner des briefs. Une fois qu’on a tous les tests en main, on passe à l’évaluation. Cette étape nécessite de repérer plusieurs paramètres. Mais d’une manière générale, on se base sur l’analyse du fond et de la forme des rédactions respectives des candidats. Pour évaluer le fond de rédaction d’un candidat, il est impératif de passer au tamis toutes ses phrases, pour connaître s’il donne des informations exactes sur le sujet abordé. Même avec une lecture diagonale on peut constater si les informations qu’il énonce dans son texte sont riches et ne sont pas déformées à cause d’une mauvaise interprétation de source d’inspiration. Une bonne rédaction ne se limite pas à l’émission des bonnes informations, au fond du contenu. La beauté d’un style rédactionnel est une autre paire de manches. Et pour l’évaluer à bon escient, force est de pouvoir constater au premier abord si la grande majorité de ses phrases soient formulées en voix passive. Pour chaque texte, il faut aussi se poser la question « Le style adopté par ce candidat et le type de rédaction exigé sont-ils bien compatibles?».

Évaluer l’expertise technique des candidats et leurs qualités

Recruter un rédacteur web ne veut tout simplement pas dire trouver le rédacteur à la belle plume. Celle-ci ne suffit pas pour évaluer si l’on recrute le bon rédacteur. Car rédiger est une chose, rédiger pour le web en est une toute autre affaire. Il est donc important de prendre en compte l’expertise technique de chaque candidat. Pour cela, à repérer dans leur texte respectif est leur maîtrise de la rédaction SEO. Comment misent-ils sur la stratégie des mots clés ? Ceux-ci se placent-ils dans le bon endroit de leurs textes ? Se poser ces questions permet de savoir si un candidat possède une connaissance adéquate de la notion du SEO. Outre l’expertise technique, les candidats doivent avoir les qualités d’un bon rédacteur. Pour identifier ces qualités-là, il suffit d’examiner sous toutes ses faces la situation initiale, la première interaction entretenue avec les candidats présélectionnés. Sont-ils réactifs ? Ont-ils vraiment l’air de donner de leur mieux ? Ont-ils respecté les délais qui leur ont été impartis pour traiter les textes ? Bref, on doit connaître s’ils agissent comme des professionnels et non comme des novices.