Comment prendre soin de sa toiture de tuile en terre cuite

travaux-toiture

Parmi tous les revêtements de toiture, les tuiles en terre cuite demeurent les plus répandues et les plus prisées. Elles sont appréciées non seulement en raison de leur esthétique, mais surtout pour leur  capacité à résister à toute épreuve et leur durabilité. En dépit de ces qualités, une toiture de tuile en terre cuite nécessite un entretien régulier. Les travaux visent principalement à préserver son bon état et à prolonger sa durée de vie. Comment donc prendre soin de ce type de couverture ? Nous répondons à cette question dans le présent article.

Le démoussage de la toiture est une tâche obligatoire

Comme tous les autres matériaux de couverture, les tuiles en terre cuite finissent par être recouvertes par les végétaux parasites au fil du temps. En effet, les mousses, les lichens, les algues et autres champignons viennent tapisser leur paroi. À tout cela s’ajoutent les débris de feuilles mortes et les poussières qui s’y déposent. La présence de ces éléments n’est pas toutefois sans conséquence sur l’état du toit. Ces différentes pollutions n’altèrent pas uniquement l’esthétique de celui-ci, elles fragilisent également le revêtement.

En conséquence, pour éviter les dégâts difficilement réparables, il faut impérativement retirer les salissures recouvrant la couverture. Nous vous conseillons de confier cette opération au soin de cet artisan couvreur à Marseille. Outre le nettoyage et le démoussage de la toiture, il s’occupera également de vos autres travaux. À titre d’information, sachez que la fréquence à laquelle démousser son toit dépend de son ancienneté. Justement, nous allons aborder ce sujet dans le paragraphe qui suit.

Le démoussage d’une toiture de tuile en terre cuite : quand et à quelle fréquence le réaliser ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, la fréquence du démoussage d’une toiture de tuile en terre cuite dépend avant tout de son ancienneté. Cependant, il faudra prendre en compte certains paramètres, à savoir l’environnement où la demeure se situe et le climat de la région.

Ainsi, si l’on peut considérer le climat et l’environnement comme « cléments», le démoussage doit être effectué tous les dix ans. En revanche, si la toiture est soumise à un environnement plus rude (exemple : un endroit boisé), un nettoyage doit impérativement se faire tous les 5 ans.

Par ailleurs, le début du printemps et la fin de l’automne sont les périodes indiquées pour entreprendre les travaux de démoussage. Dans tous les cas, il vaut mieux laisser au soin d’un artisan couvreur le soin de déterminer la fréquence et le moment propice à la mise en œuvre de cette opération.

Comment procède-t-on au démoussage de la toiture de tuiles en terre cuite ?

Avant toute chose, il convient de remarquer que le recours à un nettoyeur à haute pression comme le Karcher est déconseillé pour l’enlèvement des souillures sur les tuiles en terre cuite. En effet, l’eau projetée sous haute pression ne fera qu’accentuer la porosité de ce matériau. Cela peut même l’endommager.

De ce fait, on procèdera au nettoyage par brossage. La mise en œuvre de cette opération se fera au moyen d’une brosse dure ou d’une brosse métallique. Pour supprimer les mousses et les lichens envahissant le toit, il suffit d’humidifier sa surface et de la frotter énergiquement au moyen de cet outil. Un grattoir sera utilisé pour supprimer les plus gros morceaux. Rappelons que l’utilisation d’un produit nettoyant quelconque n’est pas requise.

Une fois le brossage achevé, on procède au rinçage de la toiture. L’exécution de cette tâche peut se faire au moyen d’un tuyau d’arrosage ou d’un nettoyeur à basse pression. Par ailleurs, il faut veiller à faire ruisseler l’eau dans le sens de la pente.

Pour terminer, un traitement hydrofuge sera utilisé pour asperger les tuiles. Ce produit joue un rôle important. D’abord, il stoppe le développement et la propagation des champignons parasites. D’autre part, il rend la surface traitée moins sensible à l’encrassement. Enfin, l’hydrofuge fait office d’imperméabilisant. Néanmoins, pensez à vous renseigner sur la nature du produit avant tout achat. Pour ne pas altérer votre toiture, le traitement hydrofuge doit être adapté au type de matériau dans lequel est fabriqué votre revêtement.