Comment voir un infarctus avec un ECG ?

Coeur

Un infarctus est une pathologie respiratoire. Il survient quand un caillot sanguin bloque la circulation du sang dans une artère coronaire. Celle-ci se caractérise comme un vaisseau sanguin qui a pour principal rôle de nourrir le muscle cardiaque. L’interruption de cette action a pour effet de l’endommager entièrement ou partiellement.

C’est en ce sens qu’il est important de le détecter le plus rapidement possible. Pour ce faire, il existe de très nombreux moyens. Chacun d’eux possède ses propres spécificités. Toutefois, la réalisation d’un ECG se révèle être une des solutions les plus efficaces dans ce cas de figure.

Quelles sont les spécificités d’un ECG ?

Le terme ECG est un diminutif du mot électrocardiogramme. Il s’agit d’un examen qui a pour but précis d’enregistrer l’activité électrique du cœur. Cette opération est facile à réaliser, ne nécessite aucune sorte de préparation et est indolore.

Dans ce cas précis, le patient est souvent allongé sur une table. Des électrodes sont placées sur ses poignets et ses chevilles. D’autres électrodes sont placées au niveau du cœur afin d’enregistrer l’activité de chacune de ses parties. Cela se fait dans un délai très court. Après cette opération, la machine est en mesure de délivrer des réponses que le médecin pourra aisément interpréter. À partir de là, le patient aura un diagnostic clair par rapport à l’état de son cœur.

Pourquoi utiliser un ECG pour diagnostiquer un Infarctus ?

L’électrocardiogramme est de nos jours le matériel de pointe adéquat afin de diagnostiquer de la meilleure des manières un infarctus. En effet, lorsque les artères qui ont pour rôle d’irriguer le cœur en sang sont obstruées, il en résulte une nécrose de ce muscle cardiaque. Par conséquent, son activité électrique s’en trouve complètement modifiée et cela apparaît directement sur l’électrocardiogramme.

De plus, un électrocardiogramme peut avoir de très nombreuses utilités. En premier lieu, il peut dater d’une façon précise la date de l’infarctus. C’est un facteur très important dans ce cas précis. En deuxième lieu, il peut diagnostiquer le fait qu’il soit étendu ou profond. En troisième, cet examen permet aussi de prévenir cette pathologie en établissant un diagnostic rapide en cas de douleur thoracique. En effet, c’est un des symptômes les plus importants d’un infarctus.

Comment reconnaître un infarctus sur un ECG ?

Un électrocardiogramme permet d’enregistrer et de diagnostiquer l’activité du cœur. Chaque battement est analysé et se manifeste sous la forme d’un segment croissant sur la machine. Pour chaque partie du cœur, il est possible de visualiser son activité électrique. De ce fait, il est aisé de très rapidement desceller la zone où se trouve l’artère obstruée qui serait à l’origine de l’infarctus.

Ainsi, cela se caractérise par un changement que l’on peut distinguer sur la machine. Dans ce cas de figure, on peut notamment remarquer l’onde Q. C’est un signe très évocateur, sa présence prouve l’existence d’un ancien infarctus.

En résumé, l’ECG est un examen très important, voire très vital. C’est la raison pour laquelle c’est un des premiers cours qui sont donnés aux étudiants des facultés de médecine. De plus, il est connu de tous les personnels de santé.