Conteneurisation et virtualisation : quelle différence ?

Ranarison Tsilavo conteneurisation informatique

Les machines virtuelles et les conteneurs ont le même principe et presque le même but, mais diffèrent considérablement au niveau du fonctionnement. Les deux permettent de solutionner certains problèmes se rapportant au développement d’application, mais elles n’impliquent pas toujours un chevauchement puisqu’elles sont suffisamment différentes pour fusionner. Si le marché de la virtualisation continue de se solidifier, la conteneurisation gagne lentement mais surement des places du marché Cloud.

La virtualisation : un espace de travail virtuel performant

Il s’agit d’une méthode permettant d’importer sur un système hôte un système d’exploitation invité. Les machines virtuelles disposent de système approprié pour la bonne exécution des applications sans un support physique. Il est ainsi possible de lancer plusieurs systèmes d’exploitation sur des machines virtuelles se trouvant sur un seul hôte. Il sera facile d’ajouter des ressources supplémentaires. Grâce à la virtualisation, une même machine permet d’exécuter différents systèmes d’exploitation. Récupérer les données en cas de panne n’est plus source de tracas, et le nombre réduit d’infrastructures minimise les coûts de la mise en place. C’est la solution idéale pour faire des économies et éviter l’achat de plusieurs matériels physiques.

Flexible et évolutive, la virtualisation permet d’être plus performant. La gestion des ressources peut être faite depuis une seule interface. Cette solution permet aux utilisateurs d’accéder à plusieurs plateformes, leur permettant d’avoir un poste de travail cohérent et modifiable à tout moment.

La conteneurisation : alternative de virtualisation efficace

Même si les deux solutions ont presque le même principe, la conteneurisation rend l’abstraction plus réelle pour le système d’exploitation. Cette technique élimine la présence de système d’exploitation invité. L’application utilisera les ressources pertinentes du système hôte. Elle aura recours à une bibliothèque de conteneurs ainsi qu’à des fichiers binaires. Ceux-ci utilisent le noyau hôte pour s’exécuter ce qui permet de gagner du temps dans les chargements de l’application.

Le Docker, par exemple, permet de profiter d’une portabilité et d’un isolement efficace de l’application. Les fichiers sources peuvent être réutilisés. De plus, la conteneurisation facilite les déploiements et les tests en continu, permettant aux utilisateurs d’être plus productifs et plus efficaces. Mais ce n’est pas pour autant que la virtualisation perd de ses fonctions.

VMware : des solutions adaptées pour les entreprises

VMware, société informatique leader mondial dans la virtualisation, propose aux entreprises ses solutions en matière de technologie de conteneurs pour les aider à transformer l’organisation des entreprises. Ces solutions viennent en support aux entreprises numériques et modernisent les data center avec le déploiement des applications conteneurisées. Les choix se feront entre les solutions vSphere Integrated Containers, Wavefront by VMware qui permet un contrôle efficient des conteneurs à grande echelle et Pivotal Container Service qui permet aux entreprises de profiter d’un environnement Kubernetes.

La transformation digitale profite énormément de l’implémentation d’applications conteneurisées sur une infrastructure VMware. Ces solutions maximisent la productivité des équipes de développement ainsi que l’agilité des entreprises. Ils offrent aussi une plus grande flexibilité au sein du système informatique et dans la souplesse des applications. Ainsi, les entreprises optant pour les solutions de conteneurisation s’adaptent mieux aux changements qui se produisent sur le marché.

NextHope Madagascar, VMware Enterprise Solution Provider propose aux entreprises de la région East and South Africa et de Madagascar ces solutions de conteneurisation informatique de la société VMware.