Du CBD au THC, tout comprendre sur les cannabinoïdes

feuille-de-chanvre-cbd

C’est un mot qui n’est facile à prononcer au premier abord, mais dont l’origine vous paraîtra très claire : en effet, il s’agit tout simplement de molécules contenues dans la plante de cannabis. Entre CBD, CBDA, THC, voilà des acronymes que vous allez découvrir dans cet article.

Les cannabinoïdes, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez peut-être déjà entendu ce nom quelque part, sans vous demander ce qu’il signifiait. Les cannabinoïdes, qui tirent leur nom du cannabis, sont une famille de molécules contenues dans cette plante, molécules qui possèdent des effets sur l’organisme. Ces effets varient en fonction du cannabinoïde et de la dose consommée. Le principal cannabinoïde est le THC, ou tétrahydrocannabidiol, qui possède des vertus psychoactives. L’autre cannabinoïde le plus répandu est le CBD, ou cannabidiol, qui ne possède aucune vertu psychotrope.

Ces cannabinoïdes sont extraits de la plante de cannabis en utilisant des méthodes d’extraction (il en existe trois principales, la plus sollicitée étant l’extraction au CO2), qui permettent d’utiliser les molécules sous une forme ou une autre. Il existe plusieurs catégories de cannabinoïdes, mais la plus pure est la catégorie phytocannabinoïdes, dont CBD et THC dont partie. Ainsi, les cannabinoïdes offrent de nombreuses opportunités bénéfiques et naturelles, en fonction de la variété dont ils sont tirés, mais c’est souvent le CBD et le THC que l’on retient.

Quelle différence entre CBD et THC ?

La principale différence entre ces deux grands cannabinoïdes, ce sont les effets sur l’organisme. Dans le cadre d’une consommation de THC, c’est avant tout à visée récréative, puisque les effets planants sont dominants. À l’inverse, la consommation de CBD est plutôt thérapeutique.

La plus populaire est l’huile de CBD, qui s’utilise aussi bien en cosmétique, en alimentaire et en pharmacie.

Depuis quelques années, les recherches sur les cannabinoïdes sont de plus en plus répandues, car elles visent à démontrer les différents usages bénéfiques du cannabis, par exemple dans un cadre thérapeutique. Au total, parmi plus de 100 cannabinoïdes qui sont présents dans la plante, et présentent divers bienfaits, parfois individuellement, parfois en combinaison avec d’autres cannabinoïdes.

Bienfaits des cannabinoïdes

De manière générale, les cannabinoïdes ont plutôt des effets positifs sur l’organisme, s’ils sont consommés correctement. Entre vertus relaxantes, antiseptiques, antibactériennes, antidouleurs ou antidépresseurs, le spectre des bienfaits est relativement large.

Le CBC, ou cannabichromene, est à la fois non psychoactif et rare, et constitue un puissant antidépresseur. Il est également prescrit en complément du CBD pour les douleurs articulaires ou contre la prolifération de bactéries.

De son côté, le CBG, ou cannabigerol, possède des propriétés antibiotiques et analgésiques. Son efficacité a été prouvée pour lutter contre des maladies graves, comme celle de Crohn ou le cancer de la prostate. C’est aussi un allié pour lutter contre l’insomnie.

Enfin, un autre cannabinoïde connu est le CBN, cannabiniol (à ne pas confondre avec cannabidiol), qui est issu du THC en version dégradée. Les vertus psychoactives existent donc, mais sont amoindries. En parallèle, c’est un cannabinoïde qui possède des bienfaits antispasmodiques et antioxydants, permettant de lutter contre les problèmes de l’organisme.

Les cannabinoïdes, et principalement le THC et le CBD, possèdent d’importants bienfaits, qui font encore aujourd’hui l’objet de recherches et de tests scientifiques. En mars 2021, la France a justement lancé des essais cliniques alliant THC et CBD dans le cadre de la lutte contre des maladies incurables. De premiers résultats sont prévus pour 2022 : affaire à suivre.