Fin de support Windows 7 annoncé pour janvier 2020

Fin support Windows 7 Tsilavo Ranarison

L’annonce de la fin du support de Windows 7 par Microsoft en date du 14 janvier 2020 fait couler beaucoup d’encre sur la toile. Ceci marque la fin de plus d’une décennie de service du système d’exploitation qui se trouve être le favori des utilisateurs du fait de la mauvaise réception de Windows 8 et un léger souci de démarrage avec Windows 10. Windows 7 est tenu en haute estime par des millions d’utilisateurs. Ces derniers sont notoirement réticents à opter pour la dernière version du système d’exploitation de Microsoft.

Quoi qu’il en soit, pour ne pas avoir à opter pour un support payant – qui en plus d’être onéreux, ne durera que 3 ans – les entreprises doivent se préparer à mettre en œuvre la migration vers Windows 10. En quoi cela consiste-t-il et comment se préparer à cette fin de vie ?

Windows 7, un système d’exploitation synonyme de sécurité pour les utilisateurs

Les utilisateurs de Windows 7 se comptent encore par millions à travers le monde. La firme de Redmond a connu des épisodes contrariants ces dernières années ce qui a anéanti l’enthousiasme des utilisateurs pour les mises à niveau. A sa sortie en 2009, Windows 7 avait battu les records de pré-commande sur Amazon UK, mais avec le lancement de Windows 8, Microsoft a perdu beaucoup de mise à niveau potentielles. La différence flagrante de la conception, qui est destinée à accueillir de nouveaux appareils à écran tactile ainsi que la suppression du bouton « Démarrer » était le déclic pour beaucoup. Malgré les corrections apportées avec Windows 8.1, le mal était fait, pour une grande part des utilisateurs, il n’était plus question de mise à niveau. Windows 7 devenait alors la solution de sécurité. Microsoft a trouvé la parade en offrant la mise à niveau pour les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.1, toutefois, cela n’a pas suffit pour faire ignorer le buzz sur les pannes du système ou encore le manque de compatibilité avec les périphériques et logiciels existants.

Une récente étude suivant l’activité du système d’exploitation indique que Windows 10 n’a réussi à surpasser Windows 7 qu’en janvier 2018. Actuellement plus de 39% d’utilisateurs de Windows 10 contre 37% pour Windows 7. Cette différence représente déja des milliers de personnes dans le monde entier.

La fin de support, une question cruciale de sécurité

La fin du support technique de Microsoft pour Windows 7 signifie que les utilisateurs doivent se préparer pour leur sécurité en ligne. En effet, la publication d’un nouveau système d’exploitation n’est pas une finalité en soi. Chacun d’eux bénéficie d’un temps de soutien engagé, au cours duquel il travaille de façon permanente en arrière plan. Microsoft fournit des mises à jour – grandes ou petites – assez régulièrement. Elles peuvent être seulement esthétiques, mais souvent indispensables car corrigent des bugs et apportent des améliorations. Il n’est pas à exclure que ces mises à jour correctifs représentent un barrage qui retient une vague d’explosions et de vulnérabilités qui pourraient paralyser votre ordinateur, voire mettre les données en péril.

La cessation du support sur une plate-forme signifie qu’il n’y a plus d’apport de correctif et donc plus d’agent sécurité à la guérite.

Plusieurs options s’offrent ainsi aux utilisateurs de Windows 7 pour rester en sécurité. La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont jusqu’au 14 janvier 2020 pour se décider. La première option reste la mise à niveau du système d’exploitation sur son ordinateur existant ou remplacer ce dernier dans un cadre plus expéditif.

La mise à niveau vers Windows 10 est une solution à ne pas mettre de coté, sachant que Microsoft à continué à travailler sur la correction. Actuellement, c’est un système d’exploitation parfaitement stable et fonctionnel. La mise à niveau est payante, mais le jeu en vaut la chandelle et les détaillants comme NextHope Madagascar, entreprise dirigée par Tsilavo Ranarison le proposent à un prix inférieur au prix affiché par Microsoft sur son site.

La deuxième option est une solution plus radicale, mais s’avère être la plus facile. Le système Windows 10 est préinstallé sur tout nouveau PC Windows acheté en 2019. Tsilavo Ranarison propose également dans son portefeuille de solutions informatiques Windows une large gamme d’ordinateur portable et d’ordinateur de bureau professionnel.

En dernier lieu, on peut sortir complètement de l’environnement Windows en choisissant de s’acheter un MacBook, ou un Chromebook Google. Cela n’exclut pas la nécessité d’une formation pour les ressources d’une entreprise. D’où la nécessité de bien peser le pour et le contre pour chaque option envisagée.