Fosse septique et la fosse toutes eaux, quels différences ?

entreprise assainissement

Certes, chaque jour, vous utilisez de l’eau dans votre habitation pour des multiples raisons. Ces eaux usées domestiques produites sont généralement polluées, que ce soit par les résidus chimiques ou organiques. C’est pour cette raison qu’elles doivent être purifiées avant d’être rejetées dans les milieux naturels, sinon elles peuvent s’avérer nocives pour l’environnement et pour la santé des personnes.

Si votre habitation est isolée et qu’elle n’est pas raccordée à un système d’assainissement collectif qu’on trouve dans les quartiers et les rues, l’installation d’une fosse septique ou d’une fosse toutes eaux s’impose. Ces systèmes d’assainissement individuels assurent le traitement des eaux usées provenant de votre maison avant qu’elles n’atteignent le milieu naturel.

Garantir le bon fonctionnement de votre système d’assainissement non collectif

Que votre logement dispose d’une fosse septique ou d’une fosse toutes eaux, l’entretien régulier de ces systèmes est une nécessité pour assurer leur bon fonctionnement.

Il faut vérifier le niveau de la boue dans la cuve de votre fosse d’une manière régulière dans le but d’éviter les incidents indésirables tel que les mauvaises odeurs. En outre, il est recommandé d’avoir recours à un vidangeur professionnel pour qu’il effectue le pompage fosse septique ou la vidange de la fosse toutes eaux au moins une fois tous les quatre ans. Il est également conseillé d’effectuer un détartrage et un dégraissage des canalisations fréquemment.

La fosse septique pour le traitement des eaux vannes

Tout d’abord, la fosse septique est un système d’assainissement individuel qui est dédiée au prétraitement des eaux vannes provenant de votre maison, c’est-à-dire les eaux sanitaires de vos toilettes.

Ce dispositif est en fait composé d’un bac qui sert à récupérer ces eaux via les canalisations de votre habitation. En règle générale, la taille du bac est adapté au nombre de personnes habitant dans votre logement. Ce système d’assainissement a un mode de fonctionnement assez simple ;  un filtre se trouve à l’entrée de la fosse qui sert à retenir les déchets imposants et le reste tombe dans la cuve. Dans cette cuve, les déchets solides se déposent normalement au fond en formant une sorte de boue. Cette dernière sera ensuite fermentée grâce aux bactéries anaérobies présentes naturellement dans la fosse. Cette procédure de fermentation produit un gaz qui sera évacué par le système de ventilation de la fosse. Ainsi, les eaux qui se trouvent dans la fosse seront clarifiées et pourront donc être transportées vers un champ d’épuration ou un lit d’épandage, pour être finalement rejetées sans danger dans l’environnement.

La fosse toutes eaux pour l’ensemble de l’habitation

La fosse toutes eaux est un dispositif d’assainissement qui assure la réception ainsi que le pré traitement de l’ensemble des eaux vannes et des eaux ménagères ou les eaux grises provenant de vos salles de bain et de vos cuisines. Le fonctionnement de ce système se déroule en trois étapes principales ; la rétention des huiles et des graisses, la collecte et la liquéfaction et finalement le passage des eaux dans un préfiltre.

Tout d’abord, les eaux usées qui s’écoulent de votre logement vers la fosse toutes eaux seront dégraissées, grâce à une paroi siphoïde. Ainsi, toutes les graisses présentes dans ces eaux seront filtrées immédiatement, et resteront par la suite dans la surface formant une écume. Après, après avoir être dégraissées, ces eaux se collectent dans la cuve de votre fosse. Les éléments solides et les résidus organiques et chimiques se liquéfient, en formant une sorte de boue qui s’installe au fond de la fosse. Ainsi, les effluents liquéfiés passent par un préfiltre, et seront ensuite emmenés par les canalisations vers un système de traitement, d’épandage ou vers un champ d’épuration.