Guerre en Ukraine : les moyens d’aider les réfugiés

Guerre en Ukraine

Pour fuir la guerre en Ukraine et sauver leur vie, de plus en plus d’Ukrainiens quittent leur pays. Les États membres de l’Union européenne se sont mobilisés afin d’apporter leur aide aux réfugiés. Ainsi, de nombreuses initiatives ont été prises afin de leur montrer leur solidarité. Cet article présente les essentiels à connaître afin de mieux les aider.

Réaliser différentes actions essentielles pour leur venir en aide

Pour aider les victimes de la guerre, chacun peut apporter sa contribution et faire la différence. D’abord, pour intensifier leur aide, de nombreuses associations sont à la recherche d’une aide financière. Dans ce cas, ceux qui veulent apporter leur aide ont la possibilité de faire des dons. En effet, avec une ressource financière suffisante, ces associations disposent du nécessaire afin de pourvoir aux besoins des victimes. Ensuite, il est important aussi de les aider à trouver un endroit où ils peuvent se loger. Ainsi, ceux qui ont un endroit pour loger temporairement les réfugiés peuvent informer leur municipalité. Il leur est possible de les héberger au sein de leur domicile ou dans un logement indépendant.

D’un autre point de vue, pour ceux qui décident d’accueillir des familles ukrainiennes, une aide financière peut leur être attribuée. Cette aide s’adresse à toutes les familles proposant un hébergement gratuit pour un ou plusieurs réfugiés. La durée de l’hébergement doit être supérieure ou égale à 90 jours. Ensuite, il est également possible d’apporter sa contribution en devenant bénévole. Pour cela, les intéressés peuvent s’inscrire en tant que bénévoles ou parrains/marraines. Ils ont pour mission d’aider les réfugiés à apprendre une langue et à se sociabiliser avec la population. Ils peuvent également les aider à trouver un logement, un emploi et permettre aux enfants d’accéder à l’éducation.

Zoom sur l’importance du statut immédiat de protection

Afin de profiter des aides et d’être accueillis dans les meilleures conditions, les réfugiés doivent disposer du statut immédiat de protection. Pour en bénéficier, ils doivent se présenter au centre d’enregistrement de leur pays d’accueil. Il est vivement recommandé de s’enregistrer afin de profiter des divers droits comme les revenus, l’assurance-maladie ou le travail. Afin d’éviter les files lors de la réalisation de l’enregistrement, il est plus judicieux de prendre un rendez-vous sur un site spécifique. Une fois l’attestation de protection en main, il est indispensable aussi de se rendre auprès de l’autorité locale. Il est nécessaire de contacter la commune du lieu de son hébergement pour faire une demande de titre de séjour.

Puis, avec ce statut, les familles avec des enfants domiciliés en Région bruxelloise ont droit à des allocations familiales. Afin d’en bénéficier, il est indispensable aussi de s’inscrire au registre national belge. Ce droit est valable pendant toute la durée de la protection temporaire. Ensuite, le statut permet également aux réfugiés d’être admis sur le marché du travail. Ils peuvent ainsi bénéficier des mêmes conditions de travail que les autres travailleurs. De plus, la commission demande que le même traitement de salaire doive leur être attribué. Enfin, ils ont également l’occasion d’accéder aux services sociaux et bénéficier d’une aide sociale. Pour plus d’informations visitez help ukraine.