Immobilier à Aix en Provence : des prix élevés

immobilier

Ville très attrayante, Aix-en-Provence fait figure, après Paris, de deuxième marché immobilier le plus cher de France. En effet, la rareté des biens en locatif ou en résidence principale maintient les prix à un niveau assez important. La 24e ville de France la plus peuplée dépasse de loin certaines métropoles comme Lyon, Nice, Bordeaux et Marseille. Alors qu’est-ce qui explique ces prix assez exorbitants pour certains ? Le point dans cet article.

Une meilleure qualité de vie

C’est un élément sur lequel tous les Français s’entendent : Aix en Provence offre une excellente qualité de vie. C’est une ville mondialement connue pour son rayonnement culturel et son patrimoine exceptionnel (hôtels, monuments, montagnes, musées, etc.). C’est aussi une ville très appréciée pour son art de vivre et son climat. Elle se distingue aussi grâce à l’Université d’Aix en Provence, un puissant pôle universitaire. L’Université d’Aix en Provence est aujourd’hui considérée comme l’une des plus grandes universités francophones au monde avec pas moins de 70.000 étudiants.

C’est aussi un marché de report pour les familles dont les parents travaillent à Marseille et dont les envies se tournent vers une ville de taille humaine.
Depuis les années 90, l’attrait de la ville d’Aix en Provence est remarquable dans la zone et de plus en plus de français et d’étrangers viennent s’y installer. Une situation qui a été confirmée par plus d’un courtier immobilier Aix en Provence. Il a en effet une hausse de 13.2% des prix moyens dans l’ancien sur les 5 dernières années.

Au cœur de la ville : des étudiants et touristes

C’est désormais chose acquise : Aix en Provence est une ville estudiantine et touristique. En effet, les étudiants et les touristes occupent une large part de la location en centre-ville. Malgré le fait que le cœur de la ville est très sollicité : les prix y ont toujours aussi chers. Pour l’achat dans le neuf, les prix oscillent entre 2652 euros et 4535 euros le m². Concernant la location étudiante, de plus en plus de bailleurs optent désormais pour la location d’appartements meublée de septembre à juin puis louent en Aibnb durant l’été. Pour la location saisonnière, un studio peut revenir jusqu’à 600 euros la semaine avec une rentabilité qui tourne autour de 6%. Ce qui laisse dire que le marché immobilier en Aix en Provence reste dynamique, mais reste bien plus cher que dans les autres villes de France.