Isolation d’une maison : aides financières

city

Grâce à une amélioration de l’isolation de votre maison, vous allez réduire le gaspillage en diminuant la consommation d’énergie pour votre chauffage en hiver. L’isolation est également utile en été puisqu’elle permet de maintenir l’air intérieur plus frais et de réduire la consommation d’énergie de la climatisation si vous en possédez une.

Plus globalement, une meilleure isolation de votre maison va vous permettre de réduire le montant de votre facture d’énergie. Les économies réalisées peuvent vraiment être importantes si auparavant votre domicile souffrait de nombreux ponts thermiques.

Toutefois, rénover son isolation pour qu’elle réponde aux normes RT2012 entraine des dépenses élevées qui seront amorties sur le long terme grâce aux économies d’énergie et à la plus-value de la maison. Afin de rendre l’isolation tout de même accessible à la plupart des ménages, l’État et certains organismes ont mis en place de nombreuses aides financières.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Probablement l’une des aides parmi les plus appréciées. En effet, grâce au CITE 2020 vous pouvez récupérer sous la forme d’un crédit d’impôt jusqu’à 75% du montant de vos travaux d’isolation. Plus précisément, pour une personne, le montant maximum du CITE s’élève à 2400€. Pour un couple il est de 4800€ maximum. Toutefois, pour chaque enfant en résidence alternée, 60€ supplémentaires s’ajoutent au plafond. De même, pour chaque personne à charge, le plafond est majoré de 120€.

Pour profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique, il est nécessaire que les travaux soient liés à l’isolation du logement ou à l’installation d’équipements permettant de réduire la consommation d’énergie. Vous devez également remplir d’autres conditions concernant les revenus du foyer, ainsi qu’être propriétaire de la maison qui doit être achevée depuis plus de 2 ans et doit vous servir de résidence principale.

En 2021, le CITE sera définitivement remplacé par MaPrimeRénov qui s’adresse aux ménages les plus modestes et qui a été lancée depuis le début de l’année 2020.

Le dispositif Denormandie

Il s’agit d’un dispositif prenant la forme d’une réduction d’impôt accordée à un logement ancien subissant des travaux de rénovation améliorant les performances énergétiques d’au moins 30% ou au moins deux types de travaux d’équipements parmi plusieurs choix possibles.

La loi Denormandie est applicable uniquement dans certaines communes. Les travaux doivent quant à eux être réalisés par une entreprise RGE. De plus, pour bénéficier de ce dispositif, la maison doit être louée comme habitation principale.

La réduction d’impôt s’élève à 12% du prix du bien si celui-ci est loué pendant 6 ans. Elle grimpe à 18% pour une période de location de 9ans, et à 21% pour une période de 12ans.

L’éco-prêt à taux zéro

Il est disponible pour les travaux de rénovation énergétique. Pour bénéficier de cet éco-prêt à taux zéro vous devez être propriétaire du logement et le logement doit être habité par vous ou par un locataire. La maison doit également être achevée depuis plus de 2 ans. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (plus d’infos ici).

Concernant le montant maximum du prêt, il varie selon le type de travaux :

  • 7000€ pour une isolation des fenêtres
  • 15000€ pour un type de travaux parmi différents choix
  • 25000€ pour deux types de travaux parmi différents choix
  • 30000€ pour trois types de travaux parmi différents choix

Les autres aides pour l’isolation d’une maison

Il existe d’autres aides financières pour vous aider dans la réalisation de vos travaux d’isolation :

  • L’aide « Habiter mieux sérénité » de l’ANAH
  • La prime Coup de pouce économie d’énergie
  • Les aides d’Action logement
  • Le chèque énergie
  • Les aides CEE
  • Le taux de TVA à 5,5%
  • L’exonération de la taxe foncière