Le cadre de l’isolation de la toiture

isolation de la toiture

La première question à se poser est : quel est l’intérêt de faire une isolation thermique de la toiture ? Les gens peuvent se rassurer à ce sujet, la question de l’isolation de la toiture est une affaire sérieuse. Cela a également conduit à ce que l’État propose désormais des aides financières concernant l’isolation des toitures. Il faut dire que les constructions avant la mise en place de la réglementation thermique sont nombreuses. Il est donc normal que cette situation préoccupe beaucoup les interlocuteurs. Pour en savoir un peu plus sur l’isolation de toiture, il suffit de se renseigner sur le sujet.

Pourquoi faire une isolation thermique de la toiture ?

Les statistiques sont formelles. Ce sont les toits ainsi que les combles mal isolés qui sont responsables de plus de 25% des pertes de chaleur d’un logement. Une isolation toiture  est donc requise. C’est considéré comme un excellent moyen de réduire la facture de chauffage. Bien entendu, cela permet également d’augmenter le confort thermique. Il existe différentes techniques d’isolation thermique de la toiture. Il faut dire que des travaux d’isolation thermique de la toiture sont rentables. Il vaut mieux isoler en priorité les combles. Surtout que l’air chaud est naturellement plus léger que l’air froid et va monter plus rapidement vers le plafond. 

Pour isoler combles et toiture, il y a l’isolation sous la toiture ou l’isolation thermique des combles aménagés. Pour les interlocuteurs qui ne comprennent pas, les combles aménagés ce sont ceux qui sont situés sous le toit. L’isolation des combles aménagés peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. 

Les techniques d’isolation des combles aménagés

Pour une isolation toiture, il existe des techniques d’isolation par l’intérieur et par l’extérieur. En ce qui concerne la première technique, elle est considérée comme simple à mettre en œuvre. Surtout que cette technique est vraiment économique. Il faut poser l’isolant que ce dernier soit sous forme de panneau semi-rigide soit sous forme de rouleau sur les éléments de la charpente en bois. En ce qui concerne l’isolation des combles par l’extérieur, elle bien plus compliquée. 

En effet, cette méthode aide à préserver la surface des combles aménagés. Cette méthode aussi connue comme étant la méthode sarking demande de déposer la toiture d’abord pour pouvoir installer l’isolant en panneau ou en rouleau par la suite. En plus des combles aménagés, les combles perdus doivent aussi être isolés. L’isolation thermique des combles perdus doit être isolée par l’intérieur du plancher en bois. Les méthodes possibles sont la pose d’un isolant en rouleaux ou en vrac sous le toit ou encore des travaux d’isolation par insufflation de l’isolant. 

Le genre de matériau isolant pour l’isolation thermique de la toiture

Il est conseillé dans le cadre d’une isolation toiture de choisir un isolant performant. Par performant il faut comprendre un isolant qui offre une meilleure performance thermique. L’isolant doit également limiter la perte d’énergie. Pour sélectionner ce genre d’isolant, il faut prendre en compte certains critères. Ces critères sont notamment la conductivité thermique lambda, l’épaisseur de l’isolant, ainsi que la résistance thermique. Pour la conductivité thermique lambda, c’est le reflet de la capacité de l’isolant à transférer la chaleur. Concernant l’épaisseur de l’isolant, il permet d’accroître l’efficacité thermique d’un isolant. Et pour ce qui est de la résistance thermique, c’est la faculté de l’isolant à résister aux transferts de chaleur. Le choix du matériau est indispensable s’il est question d’une rénovation complète. De même dans le cas d’un renforcement de l’isolation thermique de la toiture. 

Le prix d’une isolation toiture

Le prix moyen pour une isolation thermique varie selon plusieurs caractéristiques. Ces caractéristiques sont le type et la performance de l’isolant. Il y a aussi l’épaisseur du matériau isolant, la technique de mise en œuvre, sans oublier le prix de la main d’œuvre. Bien entendu le genre d’isolants qui est utilisé peut-être de la laine minérale, animale, synthétique et ainsi de suite. Pour ce qui est des prix pratiqués sur le marché, il y a ceux des combles aménagés par l’intérieur et ceux par l’extérieur. 

Pour les combles aménagés par l’intérieur, le prix varie entre 40 à 100 euros le mètre carré. Alors que pour l’isolation par l’extérieur, le prix varie entre 100 à 300 euros. Les frais de la main d’œuvre sont compris dans cette estimation. Les interlocuteurs peuvent également bénéficier des aides disponibles. En effet, l’État subventionne l’isolation toiture sous certaines conditions. Ces subventions sont MaPrimRénov’ en vigueur depuis 2020, l’éco-PTZ, la prime énergie et le taux de TVA avantageux de 5,5%. Concernant MaPrimRénov’, c’est une subvention qui combien le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE et les aides de l’Agence nationale de l’habitat ou Anah. L’éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro est un financement par un prêt sans intérêt. 

Alors que la prime énergie concerne l’isolation du toit et de combles perdus ou aménagés est éligible au dispositif des CEE. Et enfin, le taux de TVA avantageux de 5,5% concerne les travaux d’isolation thermique de la toiture et des combles. 

L’épaisseur de l’isolant pour l’isolation toiture

Pour ce qui est de l’épaisseur de l’isolant de la toiture, c’est une question importante.  En effet, cela va dépendre de la matière de l’isolant. Lors d’une isolation avec de la laine minérale, l’épaisseur doit être de 16 à 20 cm. Et ce qu’il s’agisse de la laine de verre ou encore de la laine de roche. Dans le cadre d’une isolation avec des flocons de cellulose, il faut une épaisseur de couche de 16 à 21 cm. Pour ce qui est d’un matériau comme le polyuréthane, il faut une épaisseur de 12 à 14 cm. Il est possible de faire une isolation toiture plus épaisse en fonction des besoins en la matière. Les interlocuteurs peuvent demander également un devis aux professionnels avant de procéder à l’isolation d’une toiture. 

Pour ce qui est de la question de la pose de l’isolation, certains nécessitent d’augmenter la profondeur des chevrons. Cela permet d’insérer l’isolant plus facilement. Ce n’est qu’alors qu’il est possible de poser le matériau d’isolation. Les interlocuteurs doivent vérifier s’il y a présence de sous toiture. Et surtout passer par les mains d’un professionnel. 

Passer par un professionnel pour une isolation toiture

L’isolation d’une toiture demande les mains d’un professionnel. En effet, c’est une garantie en ce qui concerne les travaux. Bien évidemment, le professionnel en charge va varier selon les travaux à effectuer. Pour une isolation par l’intérieur il est conseillé de passer par un plâtrier-plaquiste. Pour ce qui est de l’isolation par l’extérieur, le mieux est de faire appel à maitre d’œuvre. Dans ce genre de cas cela peut s’agit d’un un couvreur, d’un charpentier, et d’un menuisier. Les interlocuteurs peuvent n’avoir besoin de l’aide que d’un seul ou bien des trois en même temps. 

Concernant les grosses œuvres, le mieux est de faire appel à une spécialisée dans l’isolation de toiture. Pour les qualifications, l’entreprise ou le professionnel doit être labellisé RGE ou reconnu garant de l’environnement. C’est important pour les interlocuteurs qui veulent avoir des aides financières et fiscales. Bien entendu pour savoir quel professionnel est le plus adapté il faut faire des comparaisons. Des comparaisons sur les prestations ainsi que les devis. Ces devis doivent prendre en compte le type de toitures. Les toitures peuvent être mansardées, en pentes, classiques, suspendues ou ayant des faux plafonds.