Coût des études à l’étranger cher pour les Français

ecole de commerce a lyon

La France est un grand pays en ce qui concerne l’accueil d’étudiants étrangers. On y retrouve principalement des Africains et des Asiatiques, notamment en Chinois. Le revers de la médaille, c’est que les étudiants français ont beaucoup de mal, sur le plan financier, à aller étudier ailleurs que dans leurs pays. Bien que les étudiants français s’expatrient de plus en plus, ils sont bien loin de la moyenne. Pour leur part, les Chinois sont désormais les étudiants internationaux les plus nombreux en France.

Royaume-Uni, États-Unis et Canada, des destinations prisées

Pour les étudiants français, les principales destinations envisagées restent les États-Unis, le Royaume-Uni ou encore le Canada. Cette attirance naturelle est sans doute due au fait que ces pays proposent la même qualité d’enseignement qu’en France, parfois mieux. Toutefois, peu de Français arrivent à se faire à l’idée d’envoyer leurs enfants dans ces écoles. En effet, 25% des parents envisagent réellement d’envoyer leurs enfants étudier dans un autre pays. Dans le reste du monde, ce taux s’élève à 42%. Parmi ces trois destinations, le Royaume-Uni est sans doute le plus prisé, car elle est assez proche de la France et permet surtout d’apprendre une seconde langue.

La France : 6e destination pour étudier

Dans le cadre d’une aide à la mobilité internationale pour les étudiants ou avec ses propres moyens, la France est une destination de choix pour les étudiants internationaux. En effet, le pays dispose d’Universités ayant une forte renommée en plus d’une forte capacité d’accueil. D’ailleurs, la France vient juste de dépasser l’Australie dans le classement des pays les plus attrayants pour les études avec 7% des étudiants au niveau mondial, soit 310.000 étudiants étrangers par an.

Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la plupart des parents aimeraient que leur enfant revienne chez eux pour trouver un emploi. En effet, ils ne sont que 9% à vouloir qu’ils restent dans le pays où ils ont terminé leurs études afin de trouver un emploi. À noter que ces chiffres ont été publiés par la HSBC et ils sont issus d’une étude réalisée auprès de 8481 familles dans plus de 15 pays différents. Elle sera par la suite couplée avec une étude réalisée sur l’éducation.

Ce qui permet de dire que l’éducation en France se porte bien malgré les nombreuses réformes envisagées, surtout dans le domaine de l’enseignement supérieur.