Le crédit renouvelable, un outil souple

banque pro en ligne

« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ». Cette phrase à caractère pédagogique, on peut la lire sur tous les documents publicitaires distribués par les organismes de crédit, elle est obligatoire depuis la réforme La garde sur le crédit à la consommation. Le but de cette loi est de responsabiliser les emprunteurs et d’obliger les organismes prêteurs à plus de transparence. Mais savez-vous vraiment comment fonctionne un crédit renouvelable ?

En quoi le crédit renouvelable est-il différent du crédit classique ?

Le crédit classique est prévu généralement pour un seul projet, un achat unique (voiture, immobilier, autres biens de consommation …). Le crédit renouvelable vous permet de disposer librement d’un montant défini après l’analyse de votre dossier, en accord avec l’organisme prêteur. Au fur et à mesure des remboursements que vous effectuez, votre réserve d’argent se reconstitue pour vous permettre de nouvelles utilisations. Le crédit classique, lui, prend fin lorsque toutes vos mensualités ont été remboursées.
Le crédit renouvelable est généralement proposé à un TEG annuel d’environ 17 à 21 % ; le plus souvent on vous propose des mensualités très faibles, mais attention plus la durée est longue et plus le crédit vous revient cher. Au taux d’intérêt peut s’ajouter le prix de l’assurance emprunteur qui n’est pas obligatoire pour ce type de prêt. Comme tout autre crédit, vous pouvez rembourser votre crédit renouvelable par anticipation.
Le crédit renouvelable est reconductible chaque année. Là encore, il faut être très vigilant, les conditions peuvent être modifiées à votre désavantage. L’organisme de crédit doit vous informer des modifications éventuelles que vous pouvez accepter ou refuser au plus tard vingt jours avant la date d’échéance. Si votre choix est de refuser, vous devrez alors rembourser votre crédit en cours aux anciennes conditions et sans frais supplémentaires comme le prévoit la loi, mais bien évidemment, vous ne pourrez plus utiliser votre réserve d’argent pour de nouveaux déblocages.

Quels sont les avantages et les risques du crédit renouvelable ?

 

Attention, le mode de fonctionnement de la réserve d’argent peut conduire les emprunteurs mal informés ou imprudents à une utilisation immodérée. C’est, de fait, un crédit facile à obtenir et à utiliser mais cette souplesse complique aussi la lecture des coûts et échéances à venir. En effet le Top taux de rachat de credit  dépend du montant emprunté et du nombre de mensualités, à chaque déblocage il faut donc faire le point et calculer éventuellement le coût des crédits cumulés au fil des déblocages.

De même les prêteurs ne vérifient pas toujours suffisamment les ressources de leurs clients. Plusieurs enquêtes ont été réalisées prouvant que des organismes de crédit accordaient des prêts à des personnes déjà surendettées. La plupart des dossiers déposés à la Banque de France pour surendettement font état de plusieurs crédits renouvelables, parfois jusqu’à 5 pour un seul foyer. Et ce n’est pas tout, plus de la moitié des incidents bancaires (défauts de paiement ou découverts) sont en relation directe avec des crédits renouvelables ou non. Il vaut mieux savoir qu’un seul défaut de paiement entraîne immédiatement l’inscription au fichier de la Banque de France (sauf accord préalable personnel conclu avec votre banque).

Pourquoi le crédit renouvelable est-il si séduisant ?

 

Bien qu’il soit soumis aux mêmes règles en matière de délai de rétractation et de réflexion (7 jours et plus si vous achetez par correspondance), le crédit renouvelable vous est la plupart du temps proposé par un magasin spécialisé dans lequel vous vous rendez pour un achat précis (article de gros électroménager, meubles, articles de décoration…). Les enseignes ont donc ajouté à leurs crédits affectés une réserve d’argent renouvelable. Souvent associé à des facilités de paiement et à la carte du magasin, ce type de produit vous permet d’acheter sans apport et vous offre de surcroît une réserve d’argent supplémentaire pour acheter plus. Les enseignes proposent régulièrement des avantages exclusifs, des promotions alléchantes et des journées de ventes privées réservées aux seuls détenteurs de la carte du magasin. Il faut être juste : un crédit renouvelable peut être judicieux s’il est utilisé à bon escient, et avec la modération qui s’impose.

Pour conclure

Vous prenez un risque non négligeable si vous multipliez les crédits renouvelables. Rappelez-vous aussi qu’après l’achat vous avez le droit de ne pas donner suite à un emprunt et de vous rétracter tout en conservant la carte de l’enseigne.
Un crédit classique est mois souple, moins vite obtenu, mais il vous reviendra moins cher qu’un crédit renouvelable. Prenez le temps de comparer les différents TEG (taux effectif global).
Si vous le pouvez, vous avez tout intérêt à rembourser par anticipation, cela ne peut pas donner lieu à des pénalités.
Si vous trouvez que votre crédit permanent est trop cher, n’hésitez pas à vous renseigner dans un autre établissement financier. Les banques proposent des opérations de rachat de crédit à des taux bien inférieurs (entre 5,75 et 8 %) au crédit renouvelable. Bien entendu, la souplesse et la rapidité de déblocage d’une réserve d’argent peut se révéler utile, tant que les montants et la fréquence d’utilisation sont bien maîtrisés.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le site du Ministère de l’Economie et des Finances.