Le printemps arrive et l’ouverture de la pêche avec…

ouverture de la peche

Bien que l’on puisse aujourd’hui pécher presque toute l’année avec des périodes d’ouverture décalée selon les espèces de poissons pêchés et la catégorie des eaux, l’arrivée du printemps est souvent synonyme de la réouverture de la saison de pêche pour certaines espèces de poissons emblématiques pour les amateurs autant que pour les professionnels. Dès le 10 mars 2018, il sera donc possible de pêcher la truite, le brochet, le sandre ou le black-bass une espèce très en vogue qui fait l’objet d’une pêche sportive en fort développement.

Les quelques règles à suivre pour la pratique de la pêche

Dans un premier temps, il est important de bien noter que les périodes d’autorisation, à savoir du 10 mars au 16 septembre 2018 inclus pour cette saison, peuvent être modifié par le préfet, qui peut prolonger, diminuer ou même complètement interdire certaines formes de pêche. Le mieux reste de se renseigner auprès d’une association de pêches agréées dans votre département afin de connaître les dates précises qui concernent les rivières et les étangs proches de chez vous.

Dans les règles de base à connaître, il est toujours important de rappeler qu’il faut être titulaire d’une carte de pêche pour pouvoir pratiquer ce loisir. Également important à connaître, les horaires de pêche sont réglementés. La pêche ne peut se faire que dans une période située entre la demi-heure avant le lever du soleil et la demi-heure après le coucher du soleil.

Une pratique de plus en plus populaire

peche en famille

S’il y a encore quelques années, la pêche véhiculait une image un peu vieillotte, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. De plus en plus de personnes se tournent vers cette pratique et notamment la tranche des 18 25 ans qui représentent aujourd’hui 23 % des licenciés. Les détenteurs d’une carte de pêche sont donc de plus en plus nombreux et de plus en plus jeunes. À noter également que la pratique se féminise toujours un peu plus. Cet engouement se reflète à travers un tourisme spécifique ou certain pratiquant recherche des campings ou des bases de loisirs intégrant des hébergements prévus pour la pêche.

Cet intérêt croissant pour la pêche se ressent aussi à travers les nombreuses compétitions sportives qui s’organisent sur le territoire français depuis quelques années. À l’image de ce que peuvent proposer les Américains, il existe aujourd’hui de nombreux concours de pêche au black-bass, attirant là aussi, une population jeune et passionnée. On trouve aujourd’hui du matériel de plus en plus sophistiqué ou des bateaux spéciaux pour la pêche du black-bass, entièrement pensé et conçu pour la performance des pêcheurs compétiteurs.

Un loisir ou un sport qui peut donc plaire au plus grand nombre, hommes, femmes, enfants, qui a l’avantage de pouvoir réunir les familles et les générations à travers ses valeurs que sont le respect de la nature ou la connaissance de la faune et la flore.