Les applications des simulateurs de conduite

Les applications des simulateurs de conduite

Les simulateurs de conduite automobile sont utilisés à diverses fins. La première chose qui vient à l’esprit quand on pense aux simulateurs de conduite est la formation des conducteurs.

Différents types de simulateurs de conduite

La plupart des simulateurs sont utilisés pour la formation initiale des conducteurs dans les auto-écoles. D’autres applications de formation à la conduite le sont :

 

  • Simulateurs pour la formation des policiers.

La formation de la police sur la voie publique est souvent difficile en raison de la réglementation concernant l’utilisation des signaux optiques et sonores (sirène et flash). Les simulateurs peuvent être très utiles car ils permettent aux policiers de s’entraîner à conduire avec une sirène de police. D’autres conducteurs réagissent souvent de façon inattendue lorsqu’une voiture de police s’approche rapidement et avec des signaux sonores.

  • Simulateurs pour les services d’urgence.

Les conducteurs d’ambulances et de voitures de pompiers peuvent également s’exercer dans un simulateur à l’utilisation des signaux optiques et sonores. Un simulateur offre d’excellentes occasions de s’entraîner à la conduite dans la circulation et d’appliquer les règles relatives aux véhicules prioritaires, tout en apprenant à faire face aux autres véhicules.

  • La formation à la perception des dangers.

Les conducteurs inexpérimentés sont souvent incapables de reconnaître les dangers. Un simulateur peut offrir des scénarios d’entraînement spéciaux de situations inattendues qui ne se produisent pas souvent dans le monde réel.

D’autres applications de simulation de conduite

Outre la formation des conducteurs, d’autres applications de simulation de conduite le sont :

  • Simulateurs de conduite de recherche.

Les simulateurs de recherche sont utilisés dans les instituts de recherche, les universités et dans l’industrie automobile pour la recherche scientifique et les essais. Ces simulateurs sont utilisés pour les études des facteurs humains (interactions homme-machine, interactions avec le système embarqué, effets sur la charge de travail du conducteur, etc.), les études sur les effets des infrastructures sur le comportement, pour étudier les effets de l’alcool et des drogues sur le comportement du conducteur, etc.

  • Simulation d’un conducteur distrait.

Au cours des deux dernières années, il est devenu évident que les distractions des conducteurs, en particulier à cause des SMS et de l’utilisation de téléphones intelligents au volant, sont un facteur important dans les accidents, surtout chez les jeunes conducteurs. Un simulateur peut démontrer de manière très convaincante comment cela affecte la sécurité du conducteur en laissant les jeunes conducteurs en faire l’expérience. Plus d’informations sur un simulateur de conduite distraite peuvent être trouvées ici.

  • Conduite avec facultés affaiblies ou conduite en état d’ébriété.

La conduite avec facultés affaiblies demeure l’une des principales causes de décès sur la route. Les simulations de conduite avec facultés affaiblies peuvent contribuer à sensibiliser davantage aux dangers de la conduite en état d’ébriété. Les jeunes conducteurs ont un risque d’accident supérieur à la moyenne en raison de la conduite avec facultés affaiblies. Vous trouverez ici comment la conduite avec facultés affaiblies est simulée. Pour en savoir plus sur le risque d’accident des jeunes conducteurs, cliquez ici. Pour en savoir plus sur les effets de l’alcool sur la performance au volant, cliquez ici.

  • Simulations d’Eco Drive.

Changer votre style de conduite peut vous aider à réduire votre consommation de carburant. Il est possible de s’entraîner dans un simulateur et d’en démontrer les effets sur la consommation de carburant de manière convaincante pour les conducteurs.

  • Traitement de la peur de conduire ou de la phobie de conduire.

La peur de conduire peut avoir des répercussions importantes sur la vie de ceux qui en souffrent. La peur de conduire peut-être traitée efficacement dans un simulateur de conduite. Les systèmes et simulateurs de RV sont de plus en plus utilisés pour traiter la phobie de la conduite.

  • Évaluation de l’aptitude à la conduite.

Pour les conducteurs âgés et les personnes dont l’état de santé nécessite une évaluation de l’aptitude à la conduite, les simulateurs peuvent aider à établir leurs aptitudes à la conduite d’une manière beaucoup plus valable que les méthodes d’essai traditionnelles.

  • Formation en réadaptation.

Les personnes qui ont besoin d’une formation en ergothérapie ou en réadaptation peuvent pratiquer diverses tâches de conduite dans un simulateur dans un environnement sécuritaire.