Les différents préparatifs des obsèques

assistance pompe funebre

A la perte d’un être cher, vous êtes obligé de vous occuper de l’organisation de ses obsèques : crémation ou inhumation, choix du cercueil, du type de cérémonie, etc. Pour vous éviter tous ces désagréments, des entreprises spécialisées dans le domaine vous proposent leurs services. Par ailleurs, s’il a tout prévu avant sa mort, vous n’avez à rien faire.

Même si vous faites appel à une entreprise de pompes funèbres pour vous aider dans les préparations, voici quelques points à connaître pour ne pas vous y perdre.

Les démarches à suivre dans les jours qui suivent le décès

24h après le décès de votre proche, vous devez obtenir un certificat médical en contactant un médecin. En cas de suicide ou de mort accidentelle, vous devez prendre contact avec un commissariat le plus proche. Il ne faut pas oublier de se rendre à la mairie avec le certificat de décès, la pièce d’identité ou le livret de famille du défunt pour une déclaration.

Demandez à avoir plusieurs copies de l’acte de décès. Vous ne devez pas oublier de transporter le corps dans une chambre funéraire si vous le souhaitez.

Dans les 48h après le décès, vous devez obtenir une autorisation d’inhumation ou de crémation. Si le défunt n’est pas mort à son domicile, le transport du corps dans une chambre funéraire ou une chambre mortuaire doit se faire dans les 2 jours.

Si votre proche est mort à l’étranger, vous devez prendre contact avec les services consulaires de votre pays pour vous informer sur les démarches à suivre et vous délivrer une autorisation de rapatriement.

La cérémonie d’obsèques

Pour les  préparations obsèques, vous avez le choix entre une cérémonie civile ou religieuse. Elle peut se dérouler dans une salle de cérémonie, au crématorium, au cimetière selon les volontés de la famille ou du défunt. Pour rendre un dernier hommage au défunt, vous pouvez passer une musique ou faire un discours.

S’il s’agit d’une cérémonie religieuse, elle se réalise au cimetière ou dans le lieu de culte. La famille du défunt peut même choisir les chants, les prières et les musiques.

Le choix du cercueil

Que vous choisissez la crémation ou l’inhumation, le défunt doit être enfermé dans un cercueil. Ce dernier peut être fabriqué en bois, en carton et en zinc. Il existe même des modèles en papier mâché recyclé. Un cercueil doit comprendre une cuvette biodégradable, quatre poignées et une plaque qui indique le nom, le prénom, le décès et les années de naissance du défunt.

Le choix entre la crémation ou l’inhumation

C’est au défunt de choisir entre l’inhumation et la crémation. S’il n’a pas eu le temps, c’est à la famille de le déterminer. L’enterrement peut être réalisé dans la commune de la résidence du défunt, dans la commune de son décès ou dans la commune du caveau de la famille. La crémation doit être effectuée dans un crématorium. Avant, vous devez demander une autorisation auprès de la mairie.

N’oubliez pas de choisir une pierre tombale. Si vous faites appel à une entreprise de pompes funèbres, elle choisira le modèle approprié à votre place.