L’importance du sommeil sur la santé

sommeil et santé

Le sommeil et le bien-être vont de pair, et une bonne nuit de sommeil est tout aussi importante pour votre santé globale que le fait de bien manger et de faire de l’exercice régulièrement. Considérez votre corps comme une usine. Lorsque vous vous endormez, votre corps commence son travail de nuit : la guérison des cellules endommagées, renforcer votre système immunitaire, se remettre des activités de la journée, recharger votre cœur et votre système cardiovasculaire pour le lendemain.

Pourtant, dans notre société très occupée, beaucoup d’entre nous n’ont pas la qualité de 7 à 8 heures de sommeil dont notre corps a besoin pour remplir ces fonctions.

Que se passe-t-il si nous ne dormons pas assez ?

Si votre corps n’a pas la possibilité de se recharger correctement, vous commencez déjà le lendemain fatigué. Vous pourriez vous présenter les sensations suivantes :

Sentiment de somnolence ou d’humeur changeante

Lutter pour assimiler de nouvelles informations au travail, se souvenir de certaines choses ou prendre des décisions à la hâte.

Une envie d’aliments malsains, qui pourrait entraîner une prise de poids

Si cela se produit jour après jour, nuit après nuit, vous pouvez imaginer la pression que cela exercerait sur votre système nerveux, votre corps et votre santé en général. Si vous ne dormez pas bien ou ne vous sentez pas au mieux de votre forme, il est donc important de consulter votre médecin. Découvrez comment parler à votre médecin de vos habitudes de sommeil.

Comprendre le cycle du sommeil

Comprendre ce qui se passe pendant le sommeil, c’est aussi comprendre le cycle du sommeil. Pendant la nuit, notre corps passe par deux phases récurrentes de sommeil : mouvement oculaire rapide et mouvement oculaire non-rapide. Ces deux phases sont importantes pour différentes fonctions de notre corps. Par exemple, une hormone essentielle à la croissance et au développement n’est libérée que dans la dernière phase du sommeil.

Si les cycles sont interrompus plusieurs fois au cours de la nuit, soit à cause de ronflements, de difficultés respiratoires ou de réveils fréquents pendant la nuit, nous passons à côté de processus vitaux de l’organisme. Cela peut affecter notre santé et notre bien-être non seulement le lendemain, mais aussi à long terme.

Quelques conseils utiles pour une nuit de sommeil de qualité

A faire

 

  • Allez au lit et réveillez-vous à la même heure chaque jour. Maintenez une routine et un rythme, même le week-end ou après une mauvaise nuit de sommeil.
  • Comprendre vos besoins en matière de sommeil. La plupart des gens ont besoin d’au moins six heures de sommeil pour une mémoire et un fonctionnement cérébral normal.
  • Passer un peu de temps à la lumière naturelle. Cela permet de favoriser la production de mélatonine dans votre corps. La mélatonine est une hormone qui vous permet de savoir quand dormir et quand vous réveiller.
  • Créer un environnement de sommeil confortable. Assurez-vous que votre chambre à coucher est fraîche, calme et sombre. Évitez les bruits et la lumière gênants. Si vous n’avez pas de lit ou d’oreiller confortable tel qu’un oreiller rectangulaire, pensez à les changer.
  • N’utilisez votre lit que pour dormir (et pour l’intimité !). Évitez de regarder la télévision, d’étudier, de manger ou de travailler dans votre lit. Votre cerveau doit associer votre lit au sommeil.
  • Sentez-vous détendu et au chaud avant de vous coucher. Lire un livre ou prendre un bain chaud peut vous aider à vous détendre et à vous déstresser avant de vous coucher.

A ne pas faire

 

  • Consommer de la caféine le soir. Évitez le thé, le café, les boissons gazeuses et le chocolat. Essayez plutôt du lait chaud ou des boissons à base de plantes.
  • Boire de l’alcool avant de vous coucher. L’alcool peut aggraver les ronflements ou l’apnée du sommeil ; il peut provoquer un sommeil fragmenté et vous réveiller trop tôt. Vous devrez peut-être aussi aller aux toilettes plus souvent.
  • Faire de l’exercice juste avant de vous coucher. L’exercice stimule le corps et rend l’endormissement difficile. Veillez à terminer votre entraînement au moins deux heures avant de vous coucher.
  • Manger un repas lourd, épicé ou sucré avant de vous coucher ou allez au lit le ventre vide. Si vous avez faim, une collation légère peut vous aider à dormir.
  • La nicotine est un stimulant qui peut rendre l’endormissement plus difficile. Il y a de nombreux avantages à arrêter de fumer.

A retenir

Faire une sieste pendant la journée. Une sieste pendant la journée peut réduire le besoin de sommeil de votre corps pendant la nuit.

Faites une activité stimulante avant de vous coucher. Évitez de regarder des émissions passionnantes, de jouer à des jeux de compétition, de payer des factures ou de tenir des discussions importantes…. tout ce qui peut garder votre cerveau bien éveillé !

Si vous avez essayé d’améliorer votre sommeil, mais que vous vous réveillez toujours sans vous sentir frais, il y a peut-être d’autres choses à dire, et il est important d’en parler à votre médecin.