Optimiser la préparation de commande en e-commerce

Henck - Comment optimiser la préparation de commande pour son e-commerce

Optimiser la préparation de commande en e-commerce : Les clés

Face à la rude concurrence qui s’y pratique, le succès en e-commerce passe bien souvent par la capacité à optimiser la préparation de commande et d’autres aspects de l’activité. Cette capacité est en lien direct avec la satisfaction de la clientèle.

Avant de définir les clés permettant de parvenir à cette optimisation, il convient de préciser le sens de la préparation de commande et les spécificités qui s’y attachent dans la vente en ligne.

Diverses pistes d’optimisation existent et concernent des aspects aussi simples qu’une conception intelligente de l’entrepôt ou aussi complexes que le recours à des logiciels spécialisés. Zoom ici sur les techniques susceptibles d’aider à optimiser la préparation de commande en e-commerce.

La préparation de commande en e-commerce

La compréhension des pistes d’optimisation à présenter ci-dessous suppose d’abord de bien saisir le sens de la préparation de commande en e-commerce et de prendre conscience de ses spécificités.

Qu’est-ce que la préparation de commande ?

La préparation de commande est essentiellement une opération logistique. Elle consiste, au sein d’un entrepôt ou d’un espace de stockage, à prélever et à regrouper des articles listés sur un bon de commande en vue de leur emballage et de leur livraison.

Dans les faits, le préparateur de commande se fie à la liste du bon de commande et rassemble les articles qui y sont mentionnés, dans les quantités indiquées, afin de constituer un colis à emballer, à peser et à étiqueter à des fins de contrôle et de traçabilité.

La préparation de commande est en lien étroit avec l’étape consistant à gérer la livraison pour un e-commerce. Ces deux étapes sont en effet déterminantes pour la qualité de l’expérience client.

Les spécificités de l’e-commerce

Une activité e-commerce se caractérise par une demande fluctuante et imprévisible ainsi que par une clientèle aléatoire mais particulièrement exigeante en raison de la forte concurrence du secteur. Ces spécificités impactent une préparation de commande qui porte principalement sur :

  • De petits paquets ;
  • Des colis complexes ;
  • Des flux de marchandises irréguliers.

Dans ce contexte, la préparation de commande impacte fortement la qualité de la relation du commerçant avec sa clientèle. Optimiser la préparation de commande suppose, outre une gestion optimale de ce processus, d’excellentes performances dans la gestion de la livraison en e-commerce.

Ainsi, optimiser la préparation de commande revient à :

  • Réduire drastiquement voire éliminer les erreurs d’assemblage des colis ;
  • Eliminer les erreurs d’adressage et donc de livraison des colis ;
  • Réduire le nombre de colis perdus ;
  • Raccourcir les délais des diverses étapes du processus ;
  • Assurer la livraison de marchandises en excellent état.

La présence majoritaire de colis petits et complexes ainsi que le caractère hautement aléatoire des commandes en e-commerce fait de l’optimisation du processus de préparation de commande, un réel défi.

Optimiser la préparation de commande en e-commerce : Les pistes exploitables

La livraison en e-commerce est une étape qui influence la satisfaction client. Optimiser la préparation de commande suppose donc d’agir sur les différentes phases du processus de préparation, mais également sur cette étape qui est ultérieure du point de vue chronologique.

Penser l’optimisation en amont : Bien concevoir l’entrepôt

Il est utile de réfléchir aux moyens d’optimisation de la préparation de commande dès l’étape de la conception de l’entrepôt et de son aménagement.

Les rayonnages doivent ainsi être adaptés aux types de marchandises à stocker et l’espace disponible doit lui aussi être organisé de manière à être exploité au mieux. La méthode ABC de gestion des stocks ou toute autre méthode adaptée doit être adoptée dès l’étape d’aménagement.

Dans le fonctionnement de l’entrepôt, diverses pistes peuvent également être exploitées pour rendre les articles aisément accessibles aux préparateurs de commandes. Il est ainsi utile :

  • D’éviter de placer en hauteur des articles lourds ;
  • De prévoir des allées permettant aux opérateurs de circuler aisément, sans risque de congestion ;
  • D’éviter de disposer les articles trop en profondeur à l’intérieur des rangements.

De manière générale, l’adoption d’une méthode favorisant l’ordre et le rangement au sein de l’entrepôt est efficace pour optimiser la préparation de commande. C’est le cas de la méthode d’optimisation 5S. Cet article présente les caractéristiques de cette méthode.

Adopter les bonnes méthodes de travail

Optimiser la préparation de commande en e-commerce passe bien souvent par l’automatisation des processus. Opter pour les méthodes automatisées de prélèvement comme le pick to light ou le voice picking est une sérieuse piste à envisager.

De même, des techniques plus simples telles que l’adoption des bons outils et des postes de travail ergonomiques, permet d’éviter aux opérateurs de développer des troubles musculo-squelettiques susceptibles de réduire leurs performances.

L’adoption des bonnes méthodes permet par ailleurs de réduire au maximum les risques d’avarie en définissant des parcours distincts pour des produits aux natures incompatibles, ou en veillant simplement à ne pas placer des articles lourds au-dessus d’articles fragiles durant le processus de préparation.

Dans le cadre de l’emballage des colis, la définition de standards permet d’améliorer la gestion de la livraison en e-commerce en permettant de réduire les risques de livraison de colis endommagés. La disponibilité des emballages et leur adaptation aux articles à expédier sont déterminantes à cet égard.

Miser sur l’automatisation

A l’heure de la dématérialisation, il serait regrettable de se priver du potentiel de performance qui réside dans les outils digitaux.

Il existe de nombreux logiciels de gestion d’entrepôt qui permettent de gérer efficacement les contraintes spécifiques à l’e-commerce tout en garantissant la flexibilité de la préparation de commande.

Des progiciels accessibles en mode SaaS, un Warehouse Management System (WMS) ou encore des outils Customer Relationship Management (CRM) peuvent être utilement mis à profit. Cliquez ici pour en apprendre plus sur les outils WMS.

Ces logiciels peuvent offrir une interopérabilité qui permet d’optimiser la préparation de commande, la gestion des stocks, la traçabilité des colis et d’autres processus de l’activité e-commerce.