Organiser son quotidien quand on vit seule avec ses enfants

vivre-avec-enfants

Quand on vit seule avec ses enfants, organiser son quotidien peut devenir un véritable casse-tête. Surtout quand on avait l’habitude de tout faire à deux et que suite à un triste événement, on se retrouve toute seule à gérer les enfants, les tâches quotidiennes de la maison et le travail. On se retrouve face à une nouvelle vie à laquelle il faudra s’adapter malgré les difficultés. Mais même si on vit seule avec ses enfants, il suffit d’une bonne organisation pour pouvoir tout gérer sans trop de difficulté. Dans cet article, on explique comment bien s’organiser quand on est une maman solo.

Connaître ses limites

Quand on est une mère célibataire, on s’imagine souvent que l’on doit tout caser en une journée ou en une semaine. Il arrive même que l’on se projette sur des mois ou l’année tout entière. Or, ce n’est pas possible quand on doit gérer son travail, ses enfants, sa maison et sa personne. En tant que mère célibataire, il faut savoir admettre que l’on ne puisse pas tout faire et que l’on possède des limites. Et même si la culpabilité puisse ronger lorsqu’on n’arrive pas à finir ce qu’on a projeté, cela ne fait pas de nous une mauvaise mère. Donc il est important d’enlever en tête cette image de super maman qui peut tout accomplir et tout gérer par elle-même. C’est tout simplement humainement impossible.

Dès aujourd’hui, dans notre vie professionnelle comme à la maison, il faut apprendre à admettre que l’on ne peut pas toujours être à la hauteur, que l’on ne peut pas toujours y arriver toute seule. De ce fait, il faut savoir demander de l’aide sans pour autant dépendre entièrement des autres. En particulier quand ‘il s’agit de gérer travail et enfant en bas âge en même temps, l’aide d’un proche ou du voisinage n’est jamais de refus. Sinon, il reste toujours des services de baby-sitting à Paris qui peut surveiller les enfants s’il y a urgence au boulot. En bref, souvent on prend trop à cœur d’être au top à toutes les tâches que l’on fait au quotidien. Mais pas besoin d’être une professionnelle en tout pour être une mère parfaite. En plus, reconnaître ses limites permet aussi de ne pas trop se culpabiliser et de moins stresser en cas de problème.

Etablir les priorités dans son emploi du temps

C’est une évidence que la vie de mère célibataire est très chargée. Entre faire le ménage, aller à la réunion parentale des enfants ou encore les dossiers à traiter au travail, les choses à faire ne vont pas se terminer de sitôt. Mais au lieu de tout simplement noter dans son agenda tout ce que l’on doit faire, il est préférable de les noter par ordre de priorité. Tous les matins, on peut s’organiser en prenant une feuille est y noter toutes les choses importantes à faire dans la journée. Il est conseillé de noter en premier lieu les tâches indispensables à l’équilibre de son foyer. Surtout en ce qui concerne le travail, il faut toujours donner son maximum pour respecter les délais non négociables avec son employeur. Puis il ne faut pas oublier les impératifs avec les enfants, qu’il s’agisse de scolarité ou juste des moments à passer avec eux. Les moments en famille valent de plus que l’or, d’autant plus que cela fait énormément du bien de passer du temps avec ses enfants. Et le reste s’organise tout seul, comme les courses, le ménage, les petites séances de sport, etc.

Trouver du temps pour soi

Le plus souvent, on se focalise trop sur les obligations que l’on oublie parfois de se donner du temps pour soi. En tant que mère, on reste avant tout une femme. Et comme toutes les femmes, il est important de s’accorder du temps pour se faire belle, pour faire des sorties avec des amies, pour se divertir de temps en temps. Et si prendre les enfants à l’école ou les garder à la maison peut poser problème, des services de baby-sitting à Paris peuvent dépanner pour des moments en solitaire sans se soucier de tout.

De plus, bien que s’accorder du temps pour soi se révèle être un véritable challenge, cela reste toujours indispensable pour être psychologiquement en forme au quotidien. D’ailleurs, rien que le fait de passer un peu de temps avec des amies et partager les petits soucis ou son inquiétude est déjà une sorte de thérapie pour soi.

En outre, avoir du temps pour soi c’est aussi prendre soin de son corps et se faire une beauté. Etre célibataire ne signifie pas que l’on ne doit pas rester belle. Le fait de prendre soin de soi et de sortir faire les choses que l’on aime permet aussi d’être plus confiante. Et qui sait, peut-être retrouver l’amour à l’occasion.

Rester ferme malgré le stress et la fatigue

La routine et le rythme au quotidien peuvent être difficile à appréhender au premier abord. Mais le plus important c’est avant tout de rester ferme malgré la situation. Ce qui fait que malgré le stress, la fatigue et d’autres difficultés, il faut toujours garder espoir que la situation n’est pas désespérée.

Bien déléguer

En l’absence d’un conjoint, on joue le rôle de deux personnes à la fois. Pour le bien des enfants, il faut donc être à la fois tendre mais aussi ferme avec des règles claires. Dans la vie d’une mère célibataire, on est désormais seule à imposer les limites à ne pas franchir. Cependant, nullement besoin d’imposer un régime dictatorial à la maison. Une bonne dose de communication suffit pour que les enfants puissent comprendre la situation. Aussi, au moment d’appeler un service de baby-sitting à Paris, ces derniers vont comprendre que l’absence de leur mère signifie qu’elle travaille dur pour qu’ils puissent vivre correctement. Il en va de même pour le budget familial. Comme on est seule à rapporter de l’argent dans la maison, il faut savoir bien gérer son budget et organiser ses finances. Il est donc important de dresser un bilan précis des dépenses et des charges par mois pour éviter les mauvaises surprises.