Poser son carrelage soi-même : comment procéder ?

pattern

Vous êtes un bricoleur aguerri et un véritable adepte du DIY ? Vous souhaitez changer votre vieux carrelage par des carreaux plus design adapté à votre style déco ? Pour éviter les éventuelles malfaçons qui peuvent vous coûter cher, retrouverez à travers ce guide toutes les bonnes pratiques à suivre pour réussir la pose de votre carrelage.

Réunir les outils indispensables

Pour réaliser des travaux de carrelage, vous aurez besoin d’un matériel spécifique que vous pouvez acheter ou louer en fonction de vos moyens financiers et de vos futurs besoins :

  • carrelage-rénovationUne truelle
  • Une raclette en caoutchouc
  • Une règle de maçon
  • Une spatule crantée
  • Une coupe-carreau
  • Du mortier colle et des croisillons
  • Un malaxeur électrique
  • Un crayon à mine grasse
  • Un niveau à bulle ou un niveau laser pour obtenir des mesures plus précises.

Si vous ne possédez aucun de ces outils, il est conseillé de calculer le coût des travaux en incluant le prix des différents outils ainsi que les frais de transport. Cela vous permettra de savoir s’il sera plus intéressant de faire appel à un carreleur professionnel.

Préparer le sol

La surface du sol ne pas présenter d’irrégularités et doit également être bien propre. Aussi, prenez soin de bien nettoyer le sol de façon à ne plus laisser aucune trace de moisissure. Si besoin, n’hésitez pas à réaliser un ragréage. Avant de procéder à la pose du carrelage, vous devez appliquer une couche d’enduit de finition sur la surface qui va accueillir les carreaux. Pour vous alléger de cette tâche lourde et fatigante, vous pouvez solliciter les services d’un maçon.

Procéder à la réalisation du plan de pose

Si vous allez utiliser des carreaux d’imitation bois ou pierre naturelle ou encore des carreaux de différents coloris, il est conseillé de réaliser un plan de pose ou calepinage. Cela vous permet d’évaluer de façon précise le nombre de carreaux dont vous aurez besoin afin d’éviter le gaspillage, d’anticiper les découpes inutiles et de respecter « l’effet mosaïque » que vous souhaitez mettre en place.

La pose proprement dite du carrelage

flooringAvant de vous atteler à la tâche, il sera nécessaire de réaliser l’encollage, c’est-à-dire que vous devez appliquer de la colle à carrelage sur un support de 1 à 1,50 m². Ensuite, vous devez tracer des sillons en utilisant votre spatule crantée avant de placer les croisillons entre chaque carreau avant de les disposer conformément à vos plans. Les croisillons permettent aussi de réaliser des joints qui garantissent la solidité et l’étanchéité de votre carrelage. Lorsque vous alignez les carreaux, prenez soin de les tapoter doucement avec un maillet pour éviter de les endommager. Pour poser le mortier de jointement, il est important d’attendre 24 heures après la pose des carreaux. Pour ce faire, utilisez la truelle puis étalez le mortier de façon diagonale. À la fin des travaux, n’oubliez pas de nettoyer les carreaux avec une éponge ou un chiffon humidifié.

Il est important de savoir que la pose de carrelage doit respecter certaines règles : soit vous commencez sur l’axe principal de l’entrée de la pièce, soit vous débutez au centre de la pièce et revenez de façon progressive des deux côtés.