Quand les retraités décident de partir

senior

Certaines personnes attendent la retraite avec impatience pour pouvoir quitter la France pour découvrir de nouveaux pays et de nouvelles cultures. En règle générale, le choix se fait en fonction de trois critères qui sont soit la fuite d’un pays devenu trop cher soit le désir de faire des choses qu’ils n’ont pas pu faire au cours de leur vie soit pour retrouver de la famille et de s’en rapprocher. Mais quelle que soit la raison pour laquelle ils partent, il faut bien s’organiser et prendre en compte beaucoup de choses avant de tout plaquer.

Quelles destinations privilégier ?

Depuis quelques années la nouvelle mode pour les retraités et de partir la passer ailleurs qu’en France. Les deux continents les plus plébiscités sont l’Afrique et l’Asie mais certaines personnes, peut-être par peur de trop s’éloigner de leurs racines préfèreront rester en Europe. Quel que soit le choix, la raison principale de ce départ c’est le soleil. C’est pourquoi les dix pays les plus souvent choisis pour s’expatrier sont tous dans des endroits beaucoup plus ensoleillés que la France. Pour ce qui est de l’Europe, les choix se tournent presque toujours vers l’Espagne, le Portugal et l’Italie. Du point de vue continent asiatique, le choix est essentiellement tourné vers la Thaïlande, le Cambodge ou Bali. Ces trois contrées offrent des avantages financiers et climatiques et apportent souvent le plaisir de la découverte d’une culture complètement différente. Quant à l’Afrique, que ce soit l’Afrique noire ou l’Afrique du Nord, nous retrouvons des expatriés français en Tunisie, au Maroc ou encore au Sénégal. Enfin, pour les plus rêveurs, les deux autres destinations qui font rêver sont l’Ile Maurice et la République Dominicaine.

Comment bien préparer son départ

Avant toute expatriation, il y a des règles à observer et des choix à faire. Selon le pays où vous désirez aller, il faudra vous mettre en accord avec la législation fiscale de ce pays et penser essentiellement à vous déclarer au consulat français comme étant résident dans ce pays. De plus pour faciliter les démarches, il est essentiel de bien connaître le fonctionnement du pays en prenant le temps de se renseigner sur la sécurité sociale, les valeurs immobilières et les avantages fiscaux. Une fois toutes ces étapes effectuées, vous pourrez alors commencer à voir pour organiser un déménagement, ou garder votre voiture ou voir pour investir sur place. Il va de soi que l’acte de s’expatrier représente un coût important, mais qui sera vite rentabilisé selon le pays que vous choisissez. Réfléchissez à si vous voulez garder votre bien immobilier ou au contraire le vendre afin de ne plus payer d’impôts en France, et à ce moment là, dirigez vous vers une vente en viager mutualisé, c’est ce qui est le plus rapide et le plus efficace à l’heure actuelle si vous êtes pris par le temps et que votre bien ne se vend pas assez vite.

Pourquoi faire ce choix ?

Très souvent, le manque de soleil et d’aventure provoque ce choix mais la plupart du temps, c’est essentiellement une question financière. Vivre avec sa retraite en France devient de plus en plus compliqué et peut s’avérer trop cher ; mais vivre avec sa retraite dans un pays au pouvoir d’achat inférieur peut rapidement vous donner l’impression de bien vivre, de mieux vivre. Alors sautez le pas, vous ne serez pas déçus.