Quel est le meilleur traitement pour la prostate ?

traitement prostate

Très souvent, chez l’homme, après l’âge de 50 ans, la prostate est atteinte d’une tumeur bénigne de type glandulaire ou d’une hyperplasie. C’est l’augmentation non-alarmant en volume de la glande. Le signe précurseur est un trouble de la miction en raison de la pression qu’exerce le poids sur l’urètre et la vessie. Aussi, il existe d’autres pathologies qui peuvent causer des problèmes de prostate comme le cancer par exemple. À quel traitement de la prostate faut-il faire un recours ? Ayez des réponses à cette question dans cet article.

Existe-t-il un traitement de la prostate ?

En réalité, il n’existe pas de soins permettant d’annuler une fois pour de bons les manifestations de ce mal. Néanmoins, les symptômes (mauvaise miction, mal d’urine, envie pressante et répétée d’uriner, problème d’érection, etc.) peuvent être atténués par certains traitements. L’on peut citer : les médicaments, les produits naturels et la chirurgie.

Les médicaments

Ils servent en tant que traitement de la prostate parce qu’ils ont des effets sur certains organes du corps touchant les parties concernées par le mal. On retrouve dans ce lot divers médicaments.

  • Ceux qui sont conçus avec des alpha-bloquants : ils s’attaquent à la contraction des muscles responsables de la fonction de la vessie afin de permettre la réduction des problèmes urinaires.
  • Le traitement de la prostate passe également par l’utilisation de produits médicamenteux reconnus comme des inhibiteurs 5-alpha-réductase. Ces derniers ont pour action de faire diminuer le volume de la glande afin de réduire la pression exercée sur l’urètre et la vessie. Ce qui peut conduire à surseoir les symptômes ou à les réduire.

Mais ce dernier traitement de la prostate à base de médicaments n’est pas adapté à tous, car il a été remarqué que sur un taux de 100 %, seulement 50 % des malades ont eu satisfaction. Mais en plus de cela, la réduction observée n’est pas conséquente.

Les produits naturels

C’est l’option la plus efficace lorsque l’on pense à un traitement de la prostate. Dans cette gamme, les produits ayant fait leur preuve sont : le substrat d’écorce du Prunus Africain (prunier), la baie de palmier sauvage d’Afrique, la racine d’ortie, le stérol végétal (bêta-sitostérol), le pollen de la fleur de seigle et la graine de courge.

La chirurgie

L’on fait un recours à la chirurgie lorsque les symptômes se retrouvent dans une phase très critique et compliquée (infection ou blocage urinaire) ou dans le cas d’espèce d’un cancer. Le traitement de la prostate par chirurgie peut également être prescrit si les options citées plus haut n’ont eu aucun effet. Spécifiquement, il existe 02 types d’interventions possibles.

  • L’énucléation ou chirurgie ciel ouvert : c’est un procédé qui consiste au retrait de la principale partie de la prostate.
  • Une résection trans-urétrale de la prostate : c’est le genre de traitement qui implique un curetage des zones hyperplasiques de la glande sans aucune incision. On introduit juste un appareil endoscopique à l’intérieur de l’urètre pour atteindre la vessie.

Quelle prévention accompagne le traitement de la prostate ?

L’on est tous d’accord sur le fait que l’hypertrophie de la glande ne peut être évité. Néanmoins, on peut grâce à certains moyens prévenir l’aggravement ainsi que ses manifestations. Pour ce faire, il faut procéder à une réduction de la prise de boissons la soirée. Les produits congestionnant le petit bassin à l’instar des épices, de l’alcool, du vin blanc sont à proscrire. Il faudrait également éviter les longs trajets en voiture et la sédentarité, mais penser à la pratique régulière d’activité physique.