Qu’est-ce que le risque de change ?

change-picture-pexels-2

Lorsque vous investissez sur un marché financier international, vous êtes appelé à utiliser des devises différentes de celle de votre pays. De fait, il y a souvent des fluctuations de cours de change pouvant entraîner des pertes d’actifs parfois énormes aux investisseurs. Si vous voulez optimiser vos flux financiers et faire plus de bénéfices sur vos échanges internationaux, vous devez faire une meilleure gestion des risques de change. Découvrez comment y parvenir.

Qu’entend-on par gestion des risques de change ?

Tous les pays n’ont pas le même système monétaire. Pendant que certains sont sous un régime de change fixe, d’autres ont préféré un système flottant. Il faut dire que le taux de change fluctue souvent sur un territoire, en fonction de sa stabilité politique et l’évolution des échanges commerciaux. Le risque de change apparaît donc comme une perte que vous pourrez subir en faisant des affaires dans un pays à taux de change flottant. Toutefois, vous pouvez optimiser la gestion des risques de change

En matière de commerce international, la gestion des risques de change fait référence à l’ensemble des actions mises en œuvre pour éviter ou corriger les effets que pourraient avoir la fluctuation des taux de change sur un échange international. Tout cela doit se faire avec la plus grande minutie et un sens d’analyse assez poussé, car c’est un domaine assez sensible. Les risques peuvent provenir :

  • des opérations commerciales dans des devises flottantes comme le dollar,
  • des activités de cashflows sur les marchés financiers,
  • des investissements à l’étranger.

Vous devez savoir que si vous êtes en France et voulez faire des échanges internationaux dans la zone euro par exemple, la gestion des risques de change n’a pas sa raison d’être. Cela parce que vous utiliserez une même devise, qui dans le cas d’espèce est stable. Par contre, vous ferez évidemment face à un risque de change permanent si vous voulez faire une activité d’import-export dans une devise flottante comme le dollar, aux Etats-Unis.

Quels sont les outils de gestion des risques de change existants ?

Le marché des devises flottantes est en volatilité perpétuelle. Toute entreprise moderne ayant le désir de gérer au mieux ses risques de transaction se doit d’adopter une stratégie commerciale efficace pour sécuriser ses marges commerciales. Pour faire une bonne gestion des risques de change, vous devez tout faire pour :

  • anticiper au plus tôt, les variations du marché,
  • diagnostiquer de façon complète vos activités de change,
  • mieux préparer vos négociations commerciales internationales en prenant en compte les probables fluctuations des devises,
  • préserver la compétitivité de votre entreprise et ses produits sur le marché international,
  • atténuer les pertes financières éventuelles liées à la volatilité du cours des devises. 

Vous avez la possibilité de couvrir d’une manière ou d’une autre, toutes les menaces auxquelles sont confrontés vos produits à l’international. Cette couverture peut être naturelle, consistant à faire une bonne gestion des risques de change en trouvant un équilibre entre les achats et les ventes effectuées dans une même devise. Vous pouvez également couvrir le risque de change financièrement, en utilisant divers outils disponibles sur le marché des devises (contrats à terme, options de change,…). 

Aujourd’hui, la possibilité vous est donnée de profiter du numérique pour faire une meilleure gestion de vos flux en devises internationales grâce à des instruments digitaux performants. Vous pourrez ainsi acquérir sur internet une solution de trésorerie digitale capable de vous aider à améliorer de façon considérable, votre gestion des risques de change en accélérant le traitement de vos achats et ventes en monnaie étrangère. Le résultat est concret et permet de gérer tout risque lié au change.