Rénovation énergétique : quelles sont les aides?

ampoule economie energie

Afin de dynamiser le domaine de la rénovation énergétique, l’État a mis en place différents types d’aides financières destinées à ces travaux. En général, ces aides s’adressent à tous les particuliers qui souhaitent faire des travaux d’économies d’énergie sur leurs logements. Voici une liste des subventions auxquelles vous avez droit pour alléger le coût de vos travaux.

 

L’éco-PTZ ou éco prêt à taux zéro

 

L’éco-PTZ est un dispositif créé de sorte à motiver les ménages à se tourner vers des travaux de rénovation. Par définition, l’éco prêt à taux zéro se traduit comme un emprunt remboursable, mais sans appliquer aucun intérêt. À prolonger jusqu’en 2021, cette aide reste un véritable avantage pour les particuliers en phase de contracter un prêt pour leurs travaux d’économie d’énergie.

 

À partir de 2019, les formalités pour obtenir cette aide deviennent flexibles vu qu’il n’y a plus de conditions de revenu. Si l’éco-PTZ était uniquement réservé aux biens immobiliers construits avant l’année 1990, il est désormais accessible aux logements âgés de plus de deux ans. L’isolation des murs, des toits, la pose et le remplacement du système de chauffage sont des travaux éligibles par l’éco-PTZ.

 

Le crédit d’impôt transition énergétique ou CITE 2019

 

Le CITE est classé parmi les principaux aides pour la rénovation énergétique. Il s’agit d’un dispositif permettant de réduire l’impôt sur le revenu pour les bénéficiaires. La déduction du coût des travaux est calculée avec une base imposable de 30%. À présent, l’installation des chaudières à fioul et des fenêtres n’est plus comptée dans la liste des travaux qui reçoivent le crédit d’impôt. Pour jouir des avantages de cette subvention, les travaux doivent garantir une excellente performance énergétique au logement. Ainsi, l’isolation des murs, des combles, l’installation d’une pompe à chaleur et l’acquisition d’une chaudière à condensation font partie des travaux pouvant recevoir la prime.

 

Le coup de pouce économie d’énergie provenant du dispositif des CEE

 

La prime coup de pouce économie d’énergie a été instaurée pour accroître l’efficacité des CEE. Si cette aide fut uniquement conçue pour les ménages modestes, elle est désormais ouverte à tous. Par conséquent, tous les ménages qui remplacent leur chaudière au fioul, gaz et charbon par des équipements plus performants peuvent en bénéficier. L’isolation des combles et plancher bas à 1 euro sont aussi des travaux éligibles à ce dispositif.

 

La prime d’énergie

 

La prime d’énergie est une forme de financement provenant des fournisseurs énergétiques. Elle entame sa 4e période et impose les obligés à augmenter les subventions pour les consommateurs. Contrairement aux autres aides, le montant est susceptible d’atteindre des centaines d’euros, mais cela dépendra du type de travaux ainsi que leur efficacité. C’est pour cela qu’il est conseillé de faire une simulation de prime pour déterminer le montant avant d’effectuer une demande en ligne auprès d’un professionnel.

 

Les aides financières de l’Anah

 

L’Anah se place comme un acteur incontournable du domaine de la rénovation énergétique. Actuellement, elle se présente sous différentes formes : l’audit énergétique gratuit et le programme habiter mieux. Ce dernier est un plan d’aide qui incitera les ménages à faire des travaux pour réduire et éliminer les déperditions thermiques. Au sujet de l’audit, un amendement permet d’obtenir ce service gratuitement pour les particuliers aux revenus modestes et en situation de précarité énergétique.