Technique de mise en forme par moulage

caoutchouc

Par  définition, le moulage consiste à utiliser le caoutchouc pour obtenir une mise en forme précise. Comme le terme « moulage » l’indique, il s’agit d’utiliser un moule pour l’obtention d’une forme sur-mesure souhaitée sous l’effet de la chaleur, c’est-à-dire que le moule est chauffé. Généralement, le moulage de caoutchouc est utilisé pour fabriquer des petites pièces en caoutchouc comme des joints par exemple. Dans d’autres cas, le moulage concerne également l’insertion du caoutchouc dans d’autres supports pas nécessairement mécaniques, parfois même textiles.

Les trois différentes techniques de moulage de caoutchouc

Le moulage de caoutchouc n’est pas un procédé unique, trois choix bien distincts s’offrent à celui qui souhaite y avoir recours pour obtenir des petites pièces en caoutchouc. Toutefois, dans tous les cas, le mélange des bons composants chimiques avec le caoutchouc est indispensable et doit être fait sur-mesure conformément aux doses et aux pesages.

1.     Le moulage de caoutchouc par compression

Ce type de moulage consiste tout simplement à utiliser un type de moule à deux pièces. Est ensuite versé dans ce moule le mélange chimique composé au préalable. Une fois le mélange inséré dans le moule, une pression est appliquée afin d’incorporer le caoutchouc comme il le faut et d’obtenir la forme souhaitée. Le moulage par compression est le procédé le plus utilisé pour être assurément économique et rapide.

2.     Le moulage de caoutchouc par transfert

Dans ce cas-ci, il s’agit de transférer le mélange chimique de la partie froide vers la partie chaude du moule en utilisant un piston. Une fois arrivé dans la cavité chaude du moule, le mélange est évidemment cuit. Ce type de procédé de moulage concerne, contrairement au moulage par compression, la fabrication de pièces plus grandes et plus complexes. Tout dépend surtout de la température intervenant dans le transfert de la chaleur depuis la cavité froide vers celle qui est chaude du moule. Il faut noter que les matériaux utilisés dans ce type de moulage sont assez onéreux et couteux.

3.     Le moulage de caoutchouc par injection

Très connu, ce type de moulage est généralement utilisé dans l’industrie du plastique. Néanmoins cela n’est pas exclusif, du moins plus maintenant, contrairement à il y a longtemps. Egalement appelé « vulcanisation », il s’agit du procédé de moulage automatisé et il peut même intervenir dans une opération de démoulage.

Bien évidemment, le moulage de caoutchouc est un processus chimique ayant pour objectif d’obtenir une pièce ou un article moulé en caoutchouc. Il est question de combiner les composants du caoutchouc avec d’autres composants chimiques précis et respectifs afin d’obtenir un mélange exact et homogène. Comme le terme moulage l’indique, ce type de transformation chimique implique l’utilisation d’un moule. Exactement comme enpâtisserie, le moule est utilisé pour obtenir une forme exacte et voulue par le client.

Généralement, le mélange utilisé dans un moulage de caoutchouc nécessite la présence des composants chimiques suivants :

  • Charges (soit du carbone soit de la silice) ;
  • Agents de cuisson (le plus fréquemment utilisé est le souffre) ;
  • Agents de mise en œuvre (également appelés agents plastifiants, l’on utilise souvent de l’huile ou de la cire) ;
  • Polymères (il s’agit de la matière principale, c’est-à-dire le caoutchouc ou l’élastomère) ;
  • Accélérateurs de cuisson ;
  • Agents activateurs ;
  • Pigments ;
  • Agents gonflants.

Le moulage de caoutchouc est à ce jour le moyen le plus efficace et plus utilisé pour la fabrication de divers articles moulés. De plus, il répond aux normes internationales intervenant dans différents types d’activités.

Pour lire plus d’articles, consultez ici