Différences entre ardoises naturelles et artificielles

toiture-ardoise

De nombreux gens sont attirés par le charme et l’élégance des toitures en ardoises naturelles. Malheureusement, leur cout assez élevé constitue le principal inconvénient pour la plupart. Toutefois, il existe une autre alternative pour ces personnes désirant bénéficier de l’esthétique de ce matériau de toiture, sans pour autant disposer d’un budget élevé.

Il suffit simplement d’opter pour les tuiles en ardoises synthétiques dont l’aspect est quasi-identique à celui de la pierre noire elle-même. Cependant, n’étant qu’une copie du naturel, l’ardoise synthétique ne pourra aucunement égaler l’original sur différents points. Voyons-les ci-après.

La fabrication

Tout d’abord, à titre de rappel, les tuiles en ardoise naturelle sont des matériaux de toiture façonnés à partir d’une roche métamorphique d’origine sédimentaire de la famille des schistes. Une roche naturellement teinte en noir conférant l’aspect élégant de ces tuiles.

L’ardoise synthétique, quant à elle, n’est certainement pas issue de cette même pierre. Elle résulte d’une fabrication industrielle à partir d’un mélange proportionné de fibres minérales et de ciment. Cette composition en « fibrociment » est finalement le même matériau que l’on retrouve dans les ETERNIT. La différence c’est que l’ardoise synthétique est texturée et colorée de manière à ressembler le plus possible à l’ardoise naturelle. Le point positif dans tout cela, c’est que même s’il s’agit d’un produit fabriqué de toute pièce, il ne représente aucun danger pour la santé étant exempt de toute trace d’amiante dans sa composition. En effet, depuis 1997, les fibres d’amiante ont été bannies dans la fabrication de ces matériaux du fait de leur toxicité trop élevée.

Par ailleurs, les ardoises synthétiques reçoivent une coloration acrylique ainsi qu’un traitement anti-mousse sur leur versant extérieur, tandis qu’à l’intérieur, elles sont munies de bouche-pores. Tout cela va optimiser leur résistance aux différentes intempéries, quoiqu’assez faible comparée à celle de l’ardoise naturelle.

La longévité

Puis, il n’y a pas que la composition qui fait la différence entre ces deux types d’ardoise. Également, leur durabilité n’est effectivement pas identique. Étant constituée de pierre solide et robuste, l’ardoise naturelle est donc nettement plus résistante. Aussi, elle est dotée d’une très longue durée de vie environnant les 100ans. Une des qualités exceptionnelles de la toiture en ardoise naturelle.

En ce qui concerne la toiture en ardoise synthétique, elle n’est en effet pas aussi pérenne que la précédente. Comme tout ce qui est « synthétique », sa durée de vie est limitée à une cinquantaine d’années. Cependant, elle ne peut être qualifiée de « matériau fragile » pour autant. Certes, sa longévité n’est pas comparable à celle de l’ardoise naturelle, toutefois, pour un matériau en fibrociment, 50ans ce n’est déjà pas mal ! De plus, avec un entretien fréquent et régulier comme il se doit, ce type de toiture peut même persister encore plus longtemps.

Le cout

Enfin, comme vous avez pu le constater, une toiture en ardoise naturelle coute beaucoup plus cher qu’une autre en ardoise synthétique. Si vous disposez d’un budget limité pour vos travaux de toiture, alors la deuxième option est faite pour vous, sachant que le prix du m2 varie entre 50 à 80euros. Cependant, un toit en ardoise synthétique nécessite beaucoup d’entretien, contrairement au naturel. Ce qui va occasionner plus de dépense dans un avenir proche. Donc, si vous voulez investir sur le long terme, misez plutôt sur la toiture en ardoise naturelle !

Pour terminer, il est toujours conseillé de recourir à l’aide d’une entreprise de couverture pour l’installation de ces matériaux afin de garantir un meilleur résultat et de réduire le temps de pose.