Un monde sans cookies pour les marketeurs d’ici 2020 ?

cookies

Les cookies risquent de ne plus apparaître sur votre écran lorsque vous visitez un site web en 2022. Cette fin présumée ressemble à un vrai coup de massue pour les as du marketing qui l’utilisent pour offrir un contenu ciblé à leurs clients et prospects. C’est une situation qui préoccupe près de 58 % des marketeurs. Leur incapacité à cibles les besoins et attentes du client est le centre de leur souci. Cette situation risque-t-elle d’empêcher les entreprises à atteindre leur objectif sur le plan commercial ?

Le point sur la future disparition des cookies

La disparition des cookies tiers vers 2022 fait partie de l’actualité marketing du moment. Face à un monde digital sans cookie, les experts en brand marketing se préparent déjà à revoir leurs stratégies marketing avec la préparation d’un budget conséquent pour y faire face.

La majorité des professionnels concernés directement par cette mesure à venir se soucient surtout de leur manière de procéder pour cibler leurs clients. Une décision qui peut être problématique pour leur performance. Plus de 65 % des responsables marketing affichent leurs craintes face à une éventuelle baisse de la performance de leurs entreprises face à la disparition des cookies. Le ciblage de data étant l’un de leurs atouts pour gagner en performance.

Pour trouver un refuge au moment de la disparition des cookies, la majorité des marketeurs envisagent d’avoir davantage recours aux expertises de leurs partenaires. Le partenariat est alors envisagé comme étant la meilleure alternative pour y faire face efficacement.

Une réévaluation de la situation des marketeurs

De nombreuses incertitudes planent encore sur la bonne démarche à suivre au moment où les cookies tiers ne seront plus utilisés. Une partie des marques concernées pensent intégrer davantage le référencement pour se faire connaître de leurs potentiels clients.

C’est-à-dire qu’ils vont se construire une audience de qualité à partir de la Search Intelligence. Certains vont se tourner vers d’autres solutions à mesure que les cookies vont disparaître. La réévaluation des partenaires doit encore être faite, car c’est une démarche qui met en avant la qualité des données tierces.

Un arrêt en deux temps

La feuille de route de Google indique que la première phase d’arrêt des cookies se fera en 2022 et que la seconde phase se fera en 2023. Leur suppression sera donc définitive à partir de 2023. Pour rappel, les cookies sont principalement utilisés pour faire du ciblage publicitaire. Aujourd’hui, les cookies sont de plus en plus refusés des internautes en raison de la protection des données privées et données personnelles des internautes.

D’ailleurs, plusieurs navigateurs proposent le blocage des cookies, car elles sont considérées comme peu fiables en matière de protection des données. Une enquête a même été effectuée pour déterminer si leur utilisation ne conduisait pas à un abus de domination. En effet, certains sites obligent l’utilisation des cookies et ne donne pas accès à leurs contenus en cas de refus de la part de l’internaute.

La fin prévue des cookies donnera elle de nouveau la cote à l’emailing ou est-ce une porte d’entrée pour une nouvelle technologie ?