Voyage culturel : les attraits majeurs du Mexique

mexico 1

Les pays d’Amérique du Sud et ceux de la région méridionale du continent abritent les vestiges de quelques-unes des plus anciennes civilisations du monde. Depuis l’époque des Mayas et des Aztèques jusqu’à celle des Conquistadors et l’ère précolombienne, les territoires comme celui du Mexique ont vu passer des siècles d’histoire. Un petit séjour sur les lieux sera l’occasion pour les aventuriers de découvrir ces sites historiques tant préservés pour leur grande valeur culturelle.

Les merveilles culturelles du Yucatan

Le Yucatan est une région culturelle du sud-est du pays. La péninsule conserve à elle seule quelques grands édifices et sites archéologiques qui lui ont permis d’obtenir une place dans le patrimoine mondial. Et puisque faire du tourisme au Mexique c’est aussi s’apprêter à s’aventurer dans des lieux riches d’histoire, cette destination sera la meilleure manière de débuter le circuit. Pour ce voyage, l’idéal serait d’atterrir à Cancún vu que c’est la ville la plus proche de la localité. Ceux qui ont déposé leurs bagages à Mexico pourront prendre un vol intérieur ou emprunter la voie terrestre s’ils ont le temps.
Le site de Chichén Itzá sera la première étape du parcours. Il s’agit de cette grande pyramide maya qui symbolise l’État du Yucatan. En visitant cet endroit béni des dieux, les aventuriers passeront par le terrain de jeu des sportifs durant l’époque des Mayas et des Toltèques. Ils pourront ensuite admirer le cénote, cette formation géologique particulière qui s’apparente à un puits naturel souterrain où ont eu lieu les rites sacrificiels de ces anciens peuples. En allant un peu plus loin, les voyageurs contempleront les motifs très originaux des murs de crânes avant d’arriver dans l’enceinte centrale des mille colonnes.

La visite se poursuivra vers les reliques mayas de la ville antique de Tulum. Les vestiges de cette ancienne forteresse sont demeurés intacts malgré les récents aménagements réalisés afin d’entretenir le site. En découvrant cet endroit, les randonneurs profiteront aussi d’une petite promenade en bord de mer puisque cette grande cité est également un vieux port de pêche et de commerce. Les aventuriers pourront peut-être même y voir les quelques ruines de ces échanges qui ont afflué pendant le début du XIIIe siècle.

Randonnée urbaine dans la ville coloniale d’Oaxaca

Nichée au sud du Mexique, au cœur de la chaîne de montagnes de la Sierra Madre del Sur, la ville coloniale d’Oaxaca est une cité resplendissante. Depuis sa création au début du XVIe siècle, cette région semble s’épanouir bénéficiant d’un cadre culturel très apprécié par les touristes. Un détour sur la Plaza de la Constitución rappellera aux visiteurs l’époque coloniale durant laquelle les belles arcades de cette place ont été construites. Pour en savoir plus, c’est ici.

Oaxaca

Des restos sont ouverts sur les lieux pour ceux qui souhaitent profiter de l’occasion pour déguster certains plats typiques de la localité accompagnés d’un bon verre de Mezcal, une eau-de-vie mexicaine faite à base d’agaves. Le circuit se poursuivra ensuite dans la zone centrale où le temple Templo de Santo Domingo surplombe le domaine d’un ancien couvent de la ville. Cette bâtisse, comme celle de la cathédrale métropolitaine Notre-Dame-de-l’Assomption à quelques mètres de là, témoigne des spécificités de l’architecture espagnole. Une promenade derrière l’église de Santo Domingo emmènera les routards dans un magnifique jardin dominé par les cactus géants et les plantes succulentes.

La visite culturelle pourrait s’achever par une balade improvisée dans les marchés d’Oaxaca où la bonne odeur des Tlayudas et des tortillas ne laissera pas les voyageurs indifférents. En goutant à ces spécialités culinaires, ils constateront que la destination mexicaine se démarque aussi à travers ses savoureuses recettes. S’ils disposent d’un peu plus de temps, les randonneurs pourront réaliser une escapade d’aventure dans le site archéologique du Monte Alban et découvrir les monuments préhispaniques et les stèles tombales de l’ancienne civilisation précolombienne.