Zoom sur les missions d’un avocat fiscaliste

www.henck.fr_Zoom sur les missions d’un avocat fiscaliste JPG

La fiscalité est l’un des facteurs pouvant entraîner la chute d’une entreprise, peu importe sa taille. C’est la raison pour laquelle il convient de maîtriser ce paramètre. Afin de rendre la tâche plus facile, il est conseillé de faire appel à des fiscalistes aguerris. Justement, voici les missions d’un avocat fiscaliste.

Les missions principales d’un avocat fiscaliste

À titre de rappel, l’avocat fiscaliste est un avocat spécialisé en droit fiscal. Sa mission principale consiste à protéger les intérêts juridiques des entreprises. Il intervient généralement lors des contentieux liés à des activités professionnelles. Il est là pour apporter des solutions crédibles adaptées à chaque situation. Bien entendu, les particuliers peuvent aussi recourir aux services d’un tel spécialiste. Il sera d’une grande aide pour remplir préalablement des déclarations d’impôt. Il peut également donner un coup de main aux contribuables désireux de régulariser leur situation auprès de l’administration fiscale française. Il suffit donc de suivre les conseils personnalisés et détaillés des avocats fiscalistes pour éviter tout problème avec la FISC.

Cet expert dispose de toutes les compétences juridiques et fiscales. De ce fait, il doit avoir la capacité de vérifier les marges comptables de toute entreprise. En analysant chaque donnée prélevée, il peut détecter les failles au niveau du système fiscal de cette dernière. Grâce à son expertise, des solutions de redressement seront alors mises en œuvre. Il peut de même s’agir d’une restructuration ou d’un changement de capital. Dans tous les cas, l’avocat fiscaliste engagé permettra à l’enseigne d’échapper aux éventuelles sanctions fiscales. Il peut d’ailleurs guider les porteurs de projet dans les étapes à suivre pour lancer une activité professionnelle en France, par exemple. Il s’agit généralement des jeunes entrepreneurs en quête de succès.

Quand faire appel à un avocat fiscaliste ?

D’un point de vue concret, le fiscaliste joue le rôle de conseiller fiscal. Il devrait normalement connaître toutes les démarches administratives relatives à la création d’une entreprise en France. Ce spécialiste peut d’ailleurs orienter les porteurs de projet d’acquisition ou d’achat d’un immeuble ou d’équipements essentiels à leurs activités. Idem pour ceux qui souhaitent implanter leur entreprise à l’étranger. Afin de mener à bien ses missions, l’avocat fiscaliste doit avoir des qualités humaines et professionnelles. Plus concrètement, il doit rester à l’écoute de son client. Il intervient en général pour le compte des contribuables qui vont subir prochainement un contrôle fiscal. Il est sollicité pour vérifier que tout est normal.

Il vaut mieux faire appel à un avocat fiscaliste avant de déposer ses déclarations d’impôt à l’administration fiscale. Il sera ainsi possible d’éviter les erreurs. Les solutions développées par ce professionnel permettront de régulariser la situation fiscale du contribuable ou de l’entreprise. Il est tout à fait envisageable de contacter un tel expert avant un contrôle fiscal. Le client pourra donc bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Évidemment, le calcul des droits de mutation (à titre gratuit) par donation ou par succession nécessite l’intervention d’un avocat fiscaliste. C’est la meilleure façon de garantir le bon déroulement de cette opération. Aussi, les investisseurs désireux de rapatrier des fonds à l’étranger peuvent compter sur ce spécialiste pour parvenir à leurs fins.