5 problèmes de plomberie d’irrigation dans votre cour

5 problèmes de plomberie d'irrigation dans votre cour que vous devez résoudre

Une source de préoccupation majeure en ce qui concerne les problèmes d’irrigation, mis à part votre facture d’eau élevée et la mauvaise santé de votre pelouse, est l’impact que cela peut avoir sur la structure de votre maison elle-même. La plomberie résidentielle nécessite une surveillance et un entretien constants pour éviter de graves dommages à votre maison. 

Par exemple, disons que vous avez fait une fuite d’irrigation près de la fondation de votre maison. Cette fuite, lorsqu’elle n’est pas vérifiée, peut causer de graves dommages structurels à votre propriété. 

Pour faire face à une facture d’eau croissante et éviter des dommages à long terme à votre maison, recherchez ces cinq problèmes de plomberie d’irrigation:

 Un tuyau qui fuit 

Votre tuyau est évidemment un outil essentiel dont vous avez besoin pour garder votre pelouse hydratée, ainsi que pour gérer toutes sortes d’entretien de la cour, comme le nettoyage des débris, le nettoyage des gouttières, et plus encore. Malheureusement, à mesure que l’usure s’accumule avec le temps, votre tuyau risque de se déchirer et de se déchirer. 

Cela peut provoquer des fuites qui peuvent perturber vos tâches extérieures tout en provoquant un gaspillage d’eau important. Au fil du temps, même les petites crevaisons qui causent des fuites mineures peuvent vraiment aggraver et augmenter considérablement votre facture d’eau. 

Heureusement, réparer un tuyau qui fuit est assez facile. En fonction de la gravité des dommages, vous pouvez adopter les solutions de bricolage suivantes:

  • Réparez les petits trous d’épingle, qui peuvent être causés par des objets pointus perforant le tuyau, en coupant l’eau, puis en appliquant du ruban isolant sur le trou. Faites chevaucher le ruban plusieurs fois autour du tuyau pour vous assurer qu’il est correctement scellé à long terme. 
  • Lorsque des déchirures plus importantes se produisent (par exemple, votre tuyau est coincé par un buisson ou les chaudes journées d’été provoquent des fissures), vous pouvez simplement couper l’eau, couper la section déchirée avec une cisaille de jardin, puis attacher les extrémités coupées à un réparateur de tuyau. Le réparateur a deux colliers qui se fixent à chaque extrémité coupée. Une fois que vous serrez le réparateur, fermez l’eau pour vous assurer que toute fuite est scellée. 
  • Les raccords ont tendance à fuir, donc lorsque vous en remarquez un qui est plié ou endommagé, vous pouvez simplement le remplacer par un nouveau raccord de tuyau. Utilisez un coupe-tuyau pour retirer le raccord à remplacer, puis insérez l’extrémité exposée du tuyau dans le nouveau raccord et tournez le collier jusqu’à ce qu’il soit bien serré. Ouvrez l’eau pour tester les fuites. 

Restez proactif avec vos tuyaux. Il existe de nombreuses façons de prolonger la durée de vie de votre tuyau, comme le ranger dans votre garage pour éviter l’exposition aux conditions météorologiques extrêmes ou utiliser un chariot à tuyau pour garder votre tuyau légèrement enroulé et facile à transporter.  

 Le chauffe-piscine

Le chauffage de votre piscine est un must pendant les mois les plus froids de l’année. Que vous utilisiez du gaz naturel ou du propane, vous pouvez vous attendre à ce que les coûts énergétiques de votre maison augmentent pour des raisons évidentes. 

En termes simples, plus la température de votre piscine baisse, plus il faut d’énergie pour augmenter la température au niveau souhaité. Cela vous coûtera encore plus d’argent en énergie si vous n’avez pas de couverture de piscine pour retenir la chaleur. 

Pour éviter que les factures de services publics ne montent en flèche, assurez-vous de couvrir votre piscine la nuit ou lorsqu’elle n’est pas utilisée pour emprisonner la chaleur. De cette façon, votre chauffe-piscine n’utilise pas beaucoup d’énergie pour augmenter constamment la température de votre piscine. Vous pouvez également régler la température désirée à un réglage plus bas pour réduire la quantité de chaleur que votre appareil de chauffage doit produire.

 Fuites d’irrigation 

Les fuites de tuyaux d’eau sont assez faciles à trouver en inspectant simplement votre tuyau, mais lorsque vous avez une fuite quelque part dans votre système de plomberie d’irrigation, cela peut vous prendre un peu plus de temps pour trouver et résoudre le problème. 

La première étape pour identifier si vous avez une fuite d’irrigation est de regarder votre compteur d’eau, en particulier l’indicateur de faible débit pour voir s’il bouge lorsqu’il n’utilise pas d’eau. Si c’est le cas, vous avez certainement une fuite d’irrigation. 

Ensuite, fermez la vanne d’arrosage principale, puis regardez à nouveau l’indicateur de faible débit sur votre compteur. S’il continue de bouger, votre fuite est probablement à l’intérieur de votre maison . Et si l’indicateur a cessé de bouger, la fuite provient du tuyau de votre système de gicleurs principal.

Pour effectuer une inspection visuelle, ouvrez à nouveau la vanne du système de gicleurs, puis attendez quelques minutes que le tuyau principal se remplisse d’eau. Activez une zone à l’aide de votre contrôleur, puis accédez à cette zone. Vous entendrez l’eau couler ou la verrez bouillonner du sol et accumuler de l’eau. 

Inspectez également la tête d’arrosage afin de savoir si vous devez remplacer ou réparer la tête d’arrosage . Il s’agit d’un processus simple que la plupart des propriétaires peuvent effectuer eux-mêmes. Répétez ce processus d’inspection jusqu’à ce que vous trouviez quelle zone est touchée par votre fuite d’irrigation. 

Une fois que vous avez trouvé la fuite et confirmé qu’il ne s’agit pas simplement d’une tête d’arrosage mal alignée, fermez la vanne et contactez un plombier de Paris en urgence qui peut vous aider. Ils peuvent s’assurer que vous préparez correctement votre fuite. Si vous essayez de le faire vous-même, vous courez le risque de ne pas vous attaquer à la cause première de la fuite. 

 Fuites de la ligne latérale 

Un autre problème courant qui fait grimper votre facture d’électricité pourrait être votre conduite d’égout. Dans votre réseau d’égouts sur votre propriété, la conduite latérale est le tuyau qui transporte les déchets de votre maison à la conduite principale d’égout public, qui est généralement située dans la rue de votre quartier.

Lorsqu’une fuite de canalisation d’ égout n’est pas détectée, cela peut entraîner des dommages importants à votre propriété. Au fil du temps, cette fuite peut provoquer des gouffres autour de votre maison, sur les trottoirs ou même sur la route. 

Il existe de nombreuses façons de détecter une fuite de ligne latérale. Tout d’abord, vous pouvez simplement trouver l’odeur des déchets. Une ligne latérale interrompue signifie que les eaux usées sont distribuées sous terre quelque part. Cette odeur sera détectable si la fuite est importante. 

Vous pouvez également trouver des piscines d’eau d’égout sur votre propriété, qui présenteront une mauvaise odeur. Si vous rencontrez régulièrement des obstructions de drain, cela indique également un tuyau d’égout cassé. 

Afin de déterminer l’emplacement exact où vous avez besoin d’une réparation de canalisation d’égout, vous devriez engager une entreprise de plomberie qui fournit la détection des fuites de plomberie résidentielle . Ils peuvent utiliser une caméra pour naviguer dans la conduite d’égout afin de localiser la fuite, puis réparer la fuite en conséquence. 

Arrosage excessif

Enfin, l’un des problèmes les plus courants est le sur-arrosage de votre propriété, ce qui peut être attribué à votre système d’arrosage. Un arrosage excessif peut entraîner des mauvaises herbes, des insectes et des maladies qui nuiront à la santé de votre pelouse. 

Les signes les plus courants de sur-arrosage de votre pelouse comprennent:

  • Vous voyez de l’eau couler de votre pelouse dans la rue.
  • Vous voyez trop de chaume, qui est une couche de matière végétale partiellement décomposée.
  • Vous remarquez plus d’insectes cachés dans votre pelouse.
  • Vous ressentez une sensation spongieuse à la surface de votre jardin.  
  • Votre pelouse montre des signes de décoloration, qui sont probablement des champignons. 
  • Vous repérez une quantité excessive de mauvaises herbes, comme la digestion.

En fonction de votre système d’arrosage, vous devez examiner plusieurs aspects susceptibles de provoquer un arrosage excessif. Par exemple, vos durées d’exécution peuvent être trop longues ou le capteur de pluie peut ne pas être activé.