Barrière anti-rhizome : halte aux racines envahissantes

plantation

Le jardinage présente de nombreux bienfaits. Cela aide à réduire le stress et à penser à autre chose que le travail. Or, en jardinage, le choix des végétaux est quasiment important. Vous devez en apprendre davantage sur les racines envahissantes et identifier les plantes qui en possèdent. Malgré tout, il existe une solution face à la propagation des racines traçantes. Il s’agit de la barrière anti-rhizome. 

Barrière anti-rhizome : une barrière souterraine

Que vous possédiez un petit ou un grand jardin, vous serez amené à varier vos plantations. Vous désirez certainement y planter des arbustes, des arbres mais aussi des plantes grimpantes et des plantes traçantes. Le bambou fait partie des végétaux les plus recherchés de nos jours pour bien habiller un jardin moderne. Or, le bambou, la pervenche ainsi que la menthe sont réputés pour leur racine envahissante. Même si vous prenez des mesures pour limiter leur multiplication, les racines traçantes peuvent atteindre d’autres plantations. Ce qui va compromettre leur développement. L’installation d’une barrière anti rhizome type 500 paraît alors indispensable pour en venir à bout de ces racines invasives. Notons que les plantes rhizomes colonisent de façon rapide la surface disponible. Cachées sous terre, ces racines vont créer un certain désagrément et risquent même de perturber l’équilibre écologique. Une barrière souterraine est donc utile pour limiter leur propagation et ainsi que leur zone de croissance. 

Le mode de fonctionnement de la barrière anti-rhizome

La barrière anti-rhizome fonctionne généralement sous terre. Il faut alors l’installer autour de la plante et faire en sorte à ce qu’elle soit bien enfouie dans la profondeur du sol. En effet, les racines invasives trouvent toujours leur chemin sous terre pour coloniser d’autres zones. Elles vont donc empêcher la bonne croissance de certaines plantes. Il faut également savoir que chaque plante a son propre périmètre. Si le bambou se développe alors au-delà de celui-ci, il va donc falloir adopter une barrière assez efficace. Justement, il existe plusieurs types de barrières sur le marché. Elles ont comme mission d’empêcher les rhizomes de franchir leur espace. En principe, une fois la barrière mise en place, les racines vont se heurter à celle-ci et vont se longer pour apparaitre au final à la surface. Une fois au niveau du sol, elles ne pourront plus se propager. La barrière anti-rhizome va donc servir d’écran pour repousser les racines envahissantes ou plutôt de dévier leur chemin afin qu’elles puissent faire des pousses verticales. Ainsi, il vous sera plus simple de les supprimer

Les différents types de barrière anti-rhizome

Une barrière anti-rhizome existe en différents matériaux. Pour bien contrer la force des racines, le choix des matériaux peut se révéler indispensable. Vous devez alors identifier le matériau qui correspond à vos plantes rhizomateuses. On retrouve généralement du film plastique et du feutre géotextile. Mais si vous avez affaire aux racines des bambous, il va falloir bien plus que cela. Il est important de trouver une barrière suffisamment résistante en briques, en film plastique à haute densité et de forte épaisseur.