Conseils franchise : comment réussir votre projet ?

franchise

La création d’une franchise peut vous apporter de nombreux avantages. Vous bénéficiez du savoir-faire et de l’expérience de votre franchiseur. En même temps, ce dernier ne gère pas l’entreprise à votre place. En effet, la franchise est une société indépendante. Elle fonctionne, d’ailleurs, avec ses propres fonds. Or, elle a de plus grandes chances de prospérer puisqu’elle profite de l’accompagnement de son franchiseur. Cependant, pour garantir la réussite de votre projet de création, il convient d’appliquer certains conseils. Découvrez-les dans cet article.

Choisir un secteur d’activité florissant

La franchise constitue un modèle de développement en réseau se reposant sur un contrat de collaboration entre deux entreprises. Si vous comptez en créer une, il faut décider quelle activité votre future franchise exercera. Il serait logique de vous tourner vers les secteurs florissants comme celui de l’intérim. En fait, une franchise intérim se charge de recruter les profils intéressants pour les sociétés qui font appel à ses services. Elle analyse le parcours de plusieurs candidats. Puis, elle sélectionne ceux aptes à réaliser les missions proposées par ses clients. Sachez que chaque franchise en intérim peut instaurer son processus de recrutement. En outre, cette activité concerne tous les secteurs (restauration, vente, industrie, BTP, transport…). Ainsi, le marché est dynamique et très porteur pour les entrepreneurs qui choisissent de s’y lancer.

Bien entendu, vous avez d’autres alternatives. D’ailleurs, les activités à exercer en franchise sont nombreuses (immobilier, logistique, alimentaire…). Votre choix doit tenir compte des ressources disponibles et de vos compétences. En effet, certains secteurs nécessitent un diplôme spécifique. Or, la plupart n’exigent pas de savoir-faire technique particulier. Vous avez donc le champ libre.

Faire une étude de marché

L’étude de marché est essentielle. Elle sert à déterminer la potentialité du secteur géographique où vous comptez vous positionner. Elle permet également d’analyser le contexte concurrentiel auquel votre franchise va faire face. De cette façon, vous identifiez vos avantages par rapport à vos concurrents (qualité optimisée, prix intéressant, service rapide…). Ceux-ci aident à maximiser les chances de réussite de votre projet.

Trouver votre franchiseur

Le choix de votre franchiseur se fait en fonction des éléments suivants :

  • Le futur secteur d’activité de votre franchise,
  • Les opportunités se présentant dans votre secteur géographique,
  • Le budget disponible…

Ces éléments vous orienteront vers plusieurs franchiseurs. Choisissez celui pour lequel le concept est pertinent et suffisamment rentable. Assurez-vous aussi que vous allez bénéficier d’une formation et d’un accompagnement de la part du franchiseur.

Élaborer le budget prévisionnel

Le prévisionnel reprend les détails de l’étude de marché. Il comporte également les éléments comptables dans le Document d’Information Précontractuel (fourni par votre franchiseur). En principe, ces données vous aideront à évaluer la viabilité et la rentabilité de votre franchise. Par conséquent, il est préférable de collaborer avec un spécialiste pour réaliser le prévisionnel.

Obtenir un financement

En vous basant sur le prévisionnel, vous allez déterminer le montant minimum nécessaire à l’ouverture de votre franchise. Cette somme est, en partie, couverte par votre apport personnel. Vous pouvez obtenir le reste auprès des organismes de financement tels que la banque. Il est aussi possible de bénéficier d’une aide financière pour les créateurs (prêts d’honneur, caution, exonération de charges…).

Peaufiner les détails d’ouverture

Une fois le financement obtenu, vous pouvez peaufiner les détails pour l’ouverture de votre franchise :

  • Recherchez le local de votre franchise. Celui-ci doit recevoir l’approbation de votre franchiseur après évaluation de ses qualités et de ses contraintes.
  • Sélectionnez le statut juridique de votre franchise (SARL, SA, SAS, SASU…). Votre choix doit se faire en fonction du nombre d’associés et du montant des investissements consenti.

Par la suite, vous pouvez procéder à la signature du contrat de franchise. Sachez que sa formulation n’est soumise à aucune réglementation spécifique. Toutefois, pour vous protéger en cas de souci, il vaut mieux vous faire accompagner par un professionnel.

Créer la franchise

L’ouverture de votre franchise constitue l’étape finale de votre projet. En principe, elle est précédée d’une formation auprès du franchiseur. C’est une manière pour ce dernier de s’assurer que vous allez réussir vos premiers pas en franchise. Cela vous permet également d’être plus confiant dans la réalisation de votre nouvelle activité.

Cet article vous a prodigué des conseils pour concrétiser votre projet de franchise. Ils vous aideront ainsi à réussir votre entrée dans le monde de l’entrepreneuriat.