Dépanner sa VMC soi-même, les outils nécessaires

Dépanner sa VMC

Une VMC est l’équipement destiné pour renouveler l’air d’une habitation. Ce système de ventilation présente de nombreux avantages à savoir l’économie d’énergie et la préservation de la santé. Toutefois, il se peut que cet appareil tombe en panne pour diverses raisons. On peut citer entre autres les problèmes d’alimentation électrique, l’encrassement et l’ancienneté du VMC. Afin de réaliser les travaux de dépannage dans les bonnes conditions, il est judicieux de se munir des meilleurs outils.

Que faire en cas de dysfonctionnement électrique ?

Avant de procéder au dépannage, il est avant tout primordial de déterminer d’où vient le problème. En règle générale, le dysfonctionnement d’une VMC résulte habituellement d’une panne électrique. Dans cette situation, il est fortement recommandé de couper l’alimentation avant d’effectuer quelques manipulations. Pour en savoir plus, il est judicieux de se rendre sur le site https://vmc-vandamme.be/. Par ailleurs, il est important de se munir de quelques outils indispensables. On peut citer entre autres le tournevis testeur, le multimètre et le contrôleur de continuité.

Les pannes causées par l’obstruction des bouches d’aération

L’extraction de l’air d’une habitation entraine l’accumulation de graisses et de poussière sur une VMC. Il faut noter que cette obstruction peut engendrer la détérioration du moteur de l’équipement. Afin d’éviter ce problème, le premier réflexe à avoir est d’inspecter les bouches d’aération. Il est judicieux d’utiliser un aspirateur pour se débarrasser des débris. Il est aussi possible de démonter les entrées d’air avec une pince et un tournevis pour pouvoir les nettoyer efficacement.

Endommagement des gaines

Il est important de noter que les gaines permettent de relier les bouches d’aération au caisson. Pour différentes raisons, elles peuvent s’endommager rapidement. Afin de réparer le système de ventilation, le propriétaire a généralement trois choix :

  • Remplacer la ou les gaines ;
  • Opter pour des housses isolantes ;
  • Utiliser un adhésif spécifique.

Dépanner soi-même une VMC : les éléments à prendre en compte

Il est vrai que réaliser soi-même la réparation d’un système de ventilation permet d’économiser une importante somme d’argent. Mais, il faut savoir que cette opération demande un savoir-faire technique. Sans oublier qu’une fausse manipulation peut endommager définitivement l’équipement. Par conséquent, il est vivement recommandé de bien se renseigner avant de se lancer dans les travaux de dépannage. Pour cela, il est préférable de miser sur Internet. La toile regorge de plusieurs types d’informations qui pourront aider le propriétaire.

Quand recourir à un professionnel ?

Il arrive que le moteur de votre système de ventilation tombe carrément en panne. Dans ce genre de situation, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel. Ce dernier dispose des compétences nécessaires pour mener à bien les travaux de réparation. Par ailleurs, il est fort probable que la VMC soit irréparable. Dans ce cas, le spécialiste sera en mesure de remplacer votre équipement de ventilation. Il est également capable de conseiller le propriétaire sur les bons gestes à adopter pour les travaux d’entretien. Ces opérations sont essentielles pour prévenir les pannes.