Impression 3D métal :Avantages,technologies et applications

impression 3d metal

Les industries automobiles, aéronautiques et aérospatiales l’ont adoptée. Il s’agit de l’impression 3D métallique, une nouvelle technologie de fabrication additive. Quelles sont les raisons de cet engouement ? Pourquoi devriez-vous en faire autant ? Quel procédé pourrait vous convenir ? Puis, quels sont les matériaux que vous pourrez utiliser ? Devenez un expert dans le domaine. 

Quels sont les points forts de l’impression 3D métallique ?

La possibilité de fabriquer des objets à géométrie complexe

Quel que soit le procédé, l’un des avantages indéniables de l’impression 3D reste la possibilité de travailler sur des designs aussi complexes les uns que les autres. Avec l’aide d’un logiciel de modélisation 3D, tout type de projet peut être facilement conçu. Toutefois, pour que votre pièce soit fonctionnelle, il faut porter une attention particulière aux directives de la conception du matériau que vous utiliserez. 

La fabrication d’objet sur mesure

Dans le cas où vous envisageriez d’effectuer une personnalisation de masse, l’impression 3D métal reste la meilleure option. Chaque modèle conçu sur ordinateur pourra être modifié selon vos goûts et si vous n’avez pas d’appareil, vous pourrez toujours trouver des services d’impression 3D métallique. 

L’optimisation de la conception

Grâce au logiciel de modélisation 3D, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Vous décidez de ce que vous voulez créer. Vous pouvez directement améliorer votre projet en y ajoutant plus de structures ou en changeant les formes. Le poids, ainsi que la résistance de la pièce, peuvent également être modifiés.

La rentabilité de la technique

Lorsqu’il s’agit de mettre en place un projet pour fabriquer un objet en petites séries, c’est la technique la plus rentable et la plus pratique. Grâce à sa rapidité d’exécution, l’impression 3D métal est ce qu’il vous faut pour la conception de vos pièces métalliques à petite échelle. 

Quelles sont les technologies utilisées lors de l’impression 3D métal ? 

Direct Metal Laser Sintering (DMLS)

Appelé également Frittage Laser Direct de Métal, c’est une technologie permettant de fabriquer des pièces avec des couches de poudre métallique. Le frittage nécessite une température allant de 1510°C à 1600°C. Le DMLS est idéal pour la conception de prototypes fonctionnels, mais peut aussi être utilisé pour la production de petites séries. 

Selective Laser Melting (SLM)

La technologie SLM, ou Fusion Sélective par Laser, permet de faire fondre complètement la poudre de métal pour une meilleure fusion. Le laser utilisé est donc plus puissant. C’est pourquoi les pièces demandent un temps de refroidissement plus long. Le SLM s’adapte mieux aux métaux purs.  

Fused Deposition Modelling (FDM)

Le FDM ou dépôt de fil n’est pas uniquement réservé à l’impression de matériau thermoplastique. Le principe reste le même, un fil fondu de métal est déposé couche par couche selon un modèle conçu numériquement. Avec cette méthode, il est possible de fabriquer des pièces fonctionnelles, mais aussi des prototypes. 

Binder Jetting

Le Binder jetting ou la projection de liant, est aussi une méthode de frittage de poudre, mais en utilisant un agent liant entre chaque couche. Une fois la pièce imprimée, elle est envoyée dans un four pour se solidifier. 

Quels sont les matériaux métalliques imprimables en 3D ? 

Titane 

Le titane est réputé pour sa biocompatibilité, sa légèreté et ses excellentes propriétés mécaniques. Il est utilisé notamment en médecine pour la fabrication d’implants. 

Acier inoxydable ou inox

Ce matériau est particulièrement choisi pour son incroyable résistance à la corrosion et pour sa ductilité impressionnante. Une surface lisse est obtenue grâce à la technologie DMLS.

Aluminium

Les pièces en aluminium sont fabriquées grâce au procédé SLM. Ce matériau a l’avantage de résister à une haute tension tout en étant durable et léger. La poudre d’alumide est un matériau composé de mélange de poudre d’aluminium et de polyamide. 

Les métaux précieux

L’impression 3D métal permet aussi d’imprimer des objets décoratifs ou des bijoux en métaux précieux comme l’or, le laiton ou la platine grâce au procédé de moulage à la cire perdue.