Las Vegas Aces vs Connecticut Sun

Las vegas sport

L’élite du basket-ball féminin offre une saison 2021-2022 palpitante avec des équipes au rendez-vous et des joueuses incroyablement performantes. Certaines sortent du lot et montrent des statistiques impressionnantes, comme Tina Charles, Brittney Griner, Breanna Stewart, ou encore Jonquel Jones. Parmi les équipes les plus performantes, les Las Vegas Aces et le Connecticut Sun mènent une lutte acharnée et les deux franchises sont les favorites pour le titre suprême. Qui va remporter la victoire ? Quelles sont les joueuses déterminantes ? Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet !

Les Las Vegas Aces, l’équipe la plus prolifique dans tous les domaines de jeu

Si certains cherchent la franchise favorite pour la saison 2021-2022, ils trouveront sans aucun doute la réponse en regardant les statistiques globales de l’équipe du Nevada. Les joueuses portent leur équipe sur la première marche du podium en terme de points par match avec une moyenne de 89.3 points. Également, elles sur-performent au niveau des rebonds, en récupérant le plus de ballons (38.7 rebonds récupérés contre 36.6 pour le Connecticut Sun, soit une différence de plus de deux rebonds par match !). Les joueuses cumulent également 20.9 passes décisives par match, sont les plus adroites aux tirs à mi-distance, et deuxièmes au pourcentage de tirs à 3 points rentrés. Des statistiques impressionnantes et représentatives de leur domination sur la ligue. Mais le plus parlant reste sans aucun doute le collectif bien huilé de la franchise, puisque peu de joueuses se démarquent particulièrement.

Le Connecticut Sun, la force tranquille ?

Parce que le sport ne se résume pas aux statistiques et que les joueuses du Connecticut le savent parfaitement, la franchise continue sa route pour la victoire en étant bien installée à la première place du classement. En effet, elle a un palmarès de 26 victoires en 32 rencontres et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La franchise apprenait d’ailleurs à ses fans qu’une certaine Jonquel Jones faisait son grand retour au sein de l’équipe ! Une excellente nouvelle, puisque la MVP est la plus prolifique en terme de rebonds récupérés et est à la 4ème place des scoreuses de la ligue.

Non content de dominer le championnat, le Connecticut Sun se renforce et réaffirme sa volonté de victoire en surfant sur une excellente dynamique victorieuse (dix victoires en dix matchs). Il est ainsi difficile de déceler laquelle de ces deux équipes réussira à prendre le dessus sur l’autre en fin de saison. Certains sites de paris en ligne les placent même à égalité, avec une cote à 5.00 pour la victoire du championnat pour chacune des deux franchises au 7 février. L’indécision risque de perdurer quelque temps encore…

Et si la WNBA passait un nouveau cap ?

La question peut se poser et est légitime, car de nombreux signaux viennent montrer un intérêt grandissant pour le championnat féminin de basket-ball. La ligue a par exemple décidé de lever 75 millions de dollars pour améliorer son exposition médiatique. L’objectif est d’en faire une compétition de premier plan, totalement indépendante de la NBA (encore considérée comme trop présente). Cette levée de fonds est cruciale et risque de jouer un rôle très important dans le passage de cap de la WNBA. Autre information détonante, le célèbre Pau Gasol a décidé d’investir dans la ligue pour contribuer à un développement sur le long terme. Outre l’apport financier important, il faut surtout prendre en compte ce que cette action va générer en terme de notoriété et d’exposition au grand public. De bonnes nouvelles pour l’avenir de la WNBA !

La bataille pour la première place fera rage et l’indécision primera lors des semaines à venir. En tous les cas, les Las Vegas Aces sont favoris des managers généraux de la WNBA pour la victoire finale, ce qui n’est tout de même pas anodin. Pour ce qui est de la future MVP, c’est Breanna Stewart qui est pressentie. Mais les prochains mois de compétition nous réservent-ils des surprises ?