Thomas Le Carrou parle du métier d’orthopédiste

Thomas Le Carrou présente les différences entre rhumatologue et orthopédiste

Quelle différence entre rhumatologue et Orthopediste ?

La rhumatologie est une science médicale qui traite les maux et troubles liés aux muscles et aux articulations. Quant à l’orthopédie, elle s’intéresse au traitement chirurgical des dysfonctionnements en lien avec le système musculo-squelettique. Ces deux spécialités sont très souvent confondues. Elles demeurent toutefois différentes comme l’explique le docteur Thomas Le Carrou.

En quoi consiste le travail du rhumatologue ?

Le rhumatologue est habilité à soigner les dysfonctionnements au niveau de l’appareil locomoteur. Il s’agit de tous les muscles qui facilitent le mouvement chez l’individu. « Il est spécialiste de l’arthrose, mais aussi de nombreuses maladies musculaire » indique Thomas Le Carrou. C’est le cas par exemple de l’ostéoporose, des tendinites, des sciatiques ou encore de la spondylarthrite ankylosante.

De plus, le rhumatologue prend en charge les personnes âgées qui souffrent de ces maux qui leur rendent la vie difficile au quotidien. Toutefois, ces pathologies ne concernent pas que les individus du 3e âge. Elles peuvent aussi affecter des enfants, des adolescents et les adultes. Le plus souvent, c’est l’intensité de la douleur qui pousse les patients à consulter le rhumatologue. Des fourmillements ou des gonflements sont aussi des sources fréquentes de consultations. Lorsque les douleurs ne sont pas calmées suite à la prise d’anti-inflammatoires, les malades prennent également rendez-vous.

Dans un premier temps, le rhumatologue va procéder à un diagnostic en interrogeant le patient. Ensuite, il pourra effectuer divers examens cliniques ou avoir recours au scanner, à l’IRM, etc. Il sera alors en mesure de prescrire un traitement qui sera suivi de ponctions ou lavages articulaires si le besoin se fait ressenti.

Le métier d’orthopédiste décrit par Thomas Le Carrou

Contrairement au rhumatologue, l’orthopédiste est un chirurgien. Pour traiter ses patients, il devra procéder à la chirurgie orthopédique. Ce faisant, il vient à bout des affections telles que les fractures, les entorses, les hernies, tumeurs osseuses, etc. Ce chirurgien peut aussi opérer une scoliose ou l’arthrite rhumatoïde.

Les personnes qui sont souvent prises en charge par l’orthopédiste sont celles présentant des facteurs de risque. C’est le cas des individus en surpoids, obèses ou qui ont hérité de ces affections de par leur génétique. Les personnes âgées ou qui pratiquent des activités sportives dangereuses ne sont pas non plus épargnées.

Étant un chirurgien, l’orthopédiste a pour rôle de corriger tous ces maux qui touchent le système locomoteur. Avant de procéder à l’opération, il va en premier lieu faire un bilan. Cela lui permettra de déterminer les zones d’intervention, mais surtout d’étudier les potentiels risques. Après l’intervention chirurgicale, il est aussi appelé à faire un suivi postopératoire. Il pourra alors suivre l’évolution du patient et sa réaction suite à l’opération.

Qu’est-ce qui différencie l’orthopédiste du rhumatologue ?

Il est vrai que les deux professionnels traitent les pathologies liées à l’appareil locomoteur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est difficile de les nuancer. Mais la différence entre l’orthopédiste et le rhumatologue se situe au niveau de l’approche utilisée.

Dans le cas de l’orthopédie, le médecin emploie une approche chirurgicale. En plus de s’intéresser à l’appareil musculo-squelettique, il guérit aussi les entorses, les fractures, etc. Il doit opérer le patient pour traiter son mal. Par contre, le rhumatologue n’opère pas. Il soigne les articulations, les muscles et les ligaments à partir d’une approche purement médicale.