Visiter une colocation en Luxembourg

Visiter une colocation en Luxembourg

Trouver un bien en colocation est loin d’être une tâche facile. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte après avoir identifié une offre intéressante. Dans cette recherche également la réalisation d’une visite sur les lieux est indispensable pour éviter les mauvaises surprises. Il faut noter qu’il est préférable de ne pas négliger cette opération. Celle-ci permet d’avoir un aperçu de l’ambiance générale au sein de l’habitation.

L’inspection de l’état général du bien

Le premier réflexe à avoir au moment de la visite est de bien inspecter l’état général du bien. Sans oublier de bien se renseigner sur le quartier par rapport à la question de sécurité et de l’environnement. Pour en savoir plus, il est judicieux de se rendre sur le site flexiroom.eu. Certains propriétaires autorisent la prise des photos afin de bien évaluer les lieux tranquillement. Cela permet également de demander l’avis de son entourage. Par ailleurs, les points qu’il faut surtout vérifier concernent :

  • Le système de chauffage ;
  • L’exposition des pièces ;
  • L’état du sol et des murs ;
  • La qualité du système électrique ;
  • La ventilation.

Premier contact avec les colocataires

La visite d’un bien destiné pour une colocation ne se limite pas uniquement à vérifier l’état général des lieux. Il est aussi important d’établir un premier contact avec les colocataires déjà installés. Cela permet d’avoir une idée sur l’ambiance qui règne au niveau de cette petite communauté. Par ailleurs, il est même possible de lui poser quelques questions sur les règlements intérieurs pour éviter les mauvaises surprises.

Premier contact avec les colocataires

Quelles sont les bonnes questions à poser ?

Il est important de poser quelques questions aux propriétaires pour qu’aucun élément n’échappe au futur colocataire. Il est fortement recommandé d’être claire et précise pour obtenir des réponses explicites. Les sujets qui doivent être abordés sont surtout par rapport à l’organisation de la colocation, au quartier et aux colocataires. Toutefois, il est possible d’interroger le bailleur sur la superficie du bien, la capacité d’aménagement et aussi le type de chauffage.

Les différentes erreurs à éviter lors de la visite

Il n’est pas rare de voir de futurs colocataires être déçus après une visite d’un bien. Voilà pourquoi, il est important de bien s’y prendre. Il est vivement recommandé d’être bien organisé et surtout de bien se renseigner sur la maison ou l’appartement avant de venir sur les lieux. Cela permet d’éviter de perdre beaucoup de temps. Par ailleurs, il est déconseillé d’être distrait au moment de la visite. La concentration est importante.

Faire appel à un professionnel compétent

Comme la visite d’un bien demande beaucoup de savoir-faire et de concentration, il arrive que plusieurs éléments échappent au futur colocataire. C’est la raison pour laquelle, il est judicieux de faire appel à un professionnel pour bénéficier d’un accompagnement. Grâce à son expérience, il saura identifier les faiblesses du bien, que ce soit une maison ou un appartement. Il sera également en mesure de conseiller son client afin que ce dernier puisse prendre les bonnes décisions.